Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : https://chinefrancophonie.fr

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionEntretien avec Li Kunwu auteur chinois de BD, à Kunming Ap_bmp10
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez
 

 Entretien avec Li Kunwu auteur chinois de BD, à Kunming

Aller en bas 
AuteurMessage
Albert Helly

Albert Helly

Messages : 245
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 73
Localisation : Grenoble

Entretien avec Li Kunwu auteur chinois de BD, à Kunming Empty
MessageSujet: Entretien avec Li Kunwu auteur chinois de BD, à Kunming   Entretien avec Li Kunwu auteur chinois de BD, à Kunming EmptyVen 11 Mai 2012 - 8:41

Li Kunwu a publié aux éditions Dargaud "Une vie chinoise", oeuvre autobiographique en 3 volumes.
Notre rencontre se passe dans les locaux de "Français sans Frontières", dont il est un familier, situés dans le quartier même de son enfance.
Entretien avec Li Kunwu auteur chinois de BD, à Kunming Likunw10Bonjour, comment êtes-vous devenu auteur de Bandes Dessinées, ce n'est pas un métier très répandu en Chine ?
Personne n'a jamais dessiné dans ma famille. Quand j'étais petit, je dessinais par terre, il n'y avait pas dans le quartier, regardez, à 50 m d'ici, des murs blancs comme ceux de cette salle. Puis, entre mon enfance et mon adolescence, je n'ai connu que des révolutions politiques. Je dessinais les mauvaises personnes et tout ce que je pouvais, dessiner était pour moi une joie.
La Révolution Culturelle m'a donné encore plus l'occasion de dessiner, il y avait les "dazibao", tout le monde pouvait s'exprimer, moi je dessinais. Pendant le service militaire je dessinais encore.
Au retour, ce fut le début de l'ouverture, les journaux se développèrent, je travaillais comme illustrateur, c'est la première fois que j'eus un salaire par le dessin, puis comme chef d'édition artistique.
Par la suite j'ai publié 30 livres en 50 ans, plutôt des documentaires, sur tous les sujets, notamment les minorités et les quartiers historiques de Kunming.
Et puis grâce à un ami commun, j'ai rencontré Phillipe Otié, en 2OO4. Nous avons eu le projet d'écrire ensemble une vie de Marco Polo et nous l'avons présenté en 2005 à Pékin, aux éditions Dargaud. Ce sont eux qui m'ont demandé d'écrire une autobiographie, ce serait beaucoup plus original, et permettrait aux lecteurs de connaître l'Histoire récente de la Chine.

Vous avez reçu plusieurs prix en France et vous y êtes allé trois fois, que représente la France pour vous ?
J'ai beaucoup voyagé seul, en vélo, pendant des années, dans de nombreux pays asiatiques, mais la France m'a beaucoup marqué, et cette découverte était prédestinée car mon grand père, lorsque j'étais enfant, me parlait souvent de la France. De votre pays je retiens trois choses, par ordre d'importance.
Tout d'abord la première image que je retiens c'est que tout le monde, toujours, mange du pain, et moi je voulais manger du riz !
Ensuite ce qui me frappe le plus c'est la nature, l'importance qu'elles occupe géographiquement mais aussi dans le coeur des français. Je m'imaginais que les occidentaux vivaient dans un stress complet, et je me suis aperçu que c'était nous, les Chinois qui sommes les plus stressés, dans nos villes.
Enfin, ce qui me frappe le plus, en France, c'est la focalisation de tous sur la culture. Chez nous, c'est le gouvernement qui développe la culture, chez vous, elle est en chacun, et c'est chacun qui la développe. Je m'en rends bien compte lors des signatures de mes livres. En Chine, les gens parlent fort, sont bruyants, viennent se montrer, cela fait bien d'avoir une dédicace. En France, les gens sont calmes, ils viennent pour l'oeuvre qu'ils ont aimé, ils respectent l'auteur, ils ne cherchent pas à connaître sa vie privée.
La Chine a des relations privilégiées avec deux pays dans le monde, l'Amérique pour les affaires, la France pour la culture.

Quels sont vos projets pour les mois qui viennent ?
Vous pourrez bientôt lire le quatrième volume de "Une vie chinoise", et puis je prépare trois autres titres pour les années suivantes.

Et j'ai alors la grande chance de pouvoir parcourir quelques pages de ces futurs albums, mais pour l'instant, c'est secret !

Lien :
"Une vie chinoise"

Histoire de la BD en Chine
Les pieds bandés

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec Li Kunwu auteur chinois de BD, à Kunming
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr :: Présentation et actualités du Forum -论坛介绍 新闻时事及重要活动 :: Entretiens, interviews, portraits francophones-法语界人物&访谈-
Sauter vers: