Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : http://chinefrancophonie.net

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net


 
AccueilCalendrierRechercherMembresFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez | 
 

 Quelques mots sur Kunshan à 60 km à l'ouest de Shanghai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Messages : 2526
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 48
Localisation : Beijing

MessageSujet: Quelques mots sur Kunshan à 60 km à l'ouest de Shanghai   Lun 9 Déc 2013 - 23:24

Du Cercle Francophone de Yantai

Quelques mots sur Kunshan (situé a 60 km à l'ouest de Shanghai), dans la Province du Jiangsu.


Kunshan est une vaste agglomération "les pieds dans l'eau" .. les eaux, les canaux, les lacs, les rivières, les étangs, baignent les 1000 km2 et les 2 millions d'habitants de cette cité prospère, à égale distance de Suzhou et de Shanghai-ouest. Pendant des siècles, l'on n'a circulé qu'en barques à Kunshan, tous les transports, approvisionnements, commerces, échanges, s'effectuaient en bateaux. Encore aujourd'hui, les eaux forment le cordon ombilical de la ville et de ses environs comme le célèbre Yancheng Lake qui abrite le non moins fameux Hairy Crab, dont la chair délicate (notamment celle des femelles), affole les gourmets chinois et autres connaisseurs, qui viennent le déguster, dans des centaines de restaurants et de guinguettes qui bordent le lac, de fin septembre à début janvier. Il est exporté a prix d'or dans le monde entier...

Une fois que le visiteur s'est rassasié de crabes, il doit se diriger (s'il est encore en état de le faire) vers Qiandeng, village typique chinois des siècles passés, avec ses ruelles étroites, ses vieilles maisons aux petites fenêtres, ses boutiques minuscules aux lanternes rouges, son théâtre : c'est ici qu'est né l'opéra Kunqu d'où est issu l'opéra chinois. Un autre titre de gloire de ce village est le Sage, Poète Philosophe GU YAN WU (1613-1682), né ici, dont on visite la très belle et très étendue résidence, faite de pavillons successifs, lieux de vie, de lectures, de méditations, de temples dédies a des déités étincelantes, revêtues d'or et d'argent, aux lèvres peintes de rouge, des dragons effrayants veillant sur les toits vernisses aux tuiles vertes. Des autels où trônent des dieux majestueux sont garnis de dizaines de petites statues de personnages (qui rappellent les santons des crèches françaises) ; entre les saules pleureurs et les bambous, ce ne sont que jardins, grottes, pièces d'eau, rochers, rocailles, statues, un havre de paix a la sérénité propice à la sagesse... Une statue grandeur nature du Sage sur son cheval.

Soudain, dans un temple, une vision extraordinaire... il s'agit d'une statue de 20 mètres de haut, tout en bois sculpté, représentant sur quatre côtés , les quatre faces et les quatre corps semblables d'une déité, dont les multiples bras et mains forment une roue... Ces centaines de mains ouvertes qui vous appellent et qui vous happent, sont profondément impressionnantes... comment leur échapper ou au contraire se laisser happer et se fondre dans le dieu...

Le visiteur qui a pu échapper aux sirènes des marins, revient sur terre, cette terre plate et gorgée d'eaux de Kunshan, seule se dresse , au beau milieu de la ville, une étonnante petite montagne très escarpée (d'ou le nom de Kun Shan) surmontée d'un temple. Au pied de ce promontoire, un autre temple, aux multiples déités, gardées par d'immenses gardiens patibulaires, que ne craignent pas les fidèles se prosternant avec ferveur et offrant des bâtons d'encens et des présents bien terrestres (nourritures, pommes, bananes...) Car même les dieux ont faim et soif...

Le visiteur pris dans les embouteillages du centre ville entre les grands Magasins et les Hôtels de luxe (Hotel LAMBORGHINI... ), se souviendra que KUNSHAN, depuis 2005, est évaluée officiellement comme la ville moyenne (County-level City) la plus développée de Chine au plan économique, avec un PIB excédent 200 milliards de RMB en 2010. Parfois surnommée Little Taipei, Kunshan abrite des milliers d'entreprises taïwanaises, dont FOXCONN et GIANT, et une belle PME française ERLAB-CAPTAIR.

Kunshan est aussi le lieu de naissance de Fei Jun Long, l'un des deux astronautes de la 6eme mission Shenzhou.

Michel Humbert
Revenir en haut Aller en bas
http://chinefrancophonie.forumactif.org
 
Quelques mots sur Kunshan à 60 km à l'ouest de Shanghai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net :: Rendez-vous avec la Chine 走进中国 :: Rendez-vous chinois -相约中国-
Sauter vers: