Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : https://chinefrancophonie.fr

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionLa Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain Ap_bmp10
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez
 

 La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu du Bouddhisme Tibétain

Aller en bas 
AuteurMessage
domrenaut

domrenaut

Messages : 75
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : france, Paris

La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain Empty
MessageSujet: La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu du Bouddhisme Tibétain   La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain EmptySam 22 Sep 2012 - 15:24

Une région de très beaux monastères : Labrang à Xiahe, le Wutum Si et le Gomar Gompa à Tongren (同仁)

C'est à deux pas de la route de la soie et c'est pourtant un tout autre monde. On ne peut laisser échapper une si belle occasion d'aborder la culture Tibétaine ! J`ai donc dévié pour quelques jours la trajectoire qui me ramenait de Jiayuguan à Xian.

Il s'agit de l`extrémité nord-est du plateau Tibétain. Du fait de sa situation géographique il a été durant des millénaires l'objet de disputes entre voisins. Ce territoire est maintenant intégré pour sa majorité au Qinghaï ; une toute petite partie se trouve au Gansu.

22 septembre 2009. De Zhangye (张掖) Gansu(甘肃) à Xining(西宁) Qinghaï(青海)
Je viens donc de passer une bonne nuit à Zhengye (voir Episode 22)
Il ne faut pas trainer au lit car il y a 10 heures de bus pour atteindre Xining, capitale du Qinghaï. Me voici donc, à 7 heures du matin et pour 61 yuans, installé dans une bonne place du bus matinal. C'est que ce trajet est fantastique et je n'en perdrai pas une miette. La chute du plateau tibétain, les Qilian Shan (祁连山), ce sont encore de hauts plateaux au milieu de belles montagnes qui culminent à plus de 5500m. C'est dire que le paysage est captivant. Une nature sauvage, des troupeaux de Yacks à ne savoir où ils finissent. Et naturellement quelques beaux cols où mon altimètre de service indique les 3700 m.
On aimerait s'arrêter pour s'attarder auprès d`un berger. Habitué des grandes randonnées dans les espaces immenses de la Patagonie sud, j'aimerais prendre un peu de temps et partager quelques instants avec ces bergers que l'on aperçoit de-ci de-là.
Ce n'est malheureusement pas possible pour des questions de logistique.

Voilà donc une journée envoûtante que je ne suis pas près d'oublier. A Xining pour 150 yuans, exténué mais heureux, je me laisse tomber pour la nuit au Yao Hao Huan Yuan Binguan. Rien de fantastique mais près de la gare routière.

La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-1-b10 La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-2-y10
La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-3-y10 La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-4-m10
Bus Zhengye/Xining – Yourtes – Yacks – Monts Qilian Shan
23 septembre: En route vers Tongren (同仁)
Je ne sais pourquoi mais je n`ai pas envie de traîner à Xining. Il y a des jours comme cela ! La ville est en travaux de partout et, ce jour à 2300 m, le ciel est gris et froid, contrastant tellement avec le bleu de la veille... Je laisse donc de côté les conseils de mes guides classiques. Je ne manque pas toutefois la visite traditionnelle au musée provincial riche de très beaux tapis tibétains. Et, début d'apres-midi, je quitte sans regret Xining pour rejoindre en 4 heures de bus mon premier point de chute important: Tongren. Les prix baissent, l'accueil et la qualité montent : pour 90 yuans le Huangnan Binguan est fort convenable.

24 septembre: Alentours de Tongren (同仁) : le monde Tibétain dans ses monastères Wutun Si (吾屯寺) et Gomar Gompa (郭麻日寺)
Pas trop conscient des distances, un minibus m'amène d'abord au pied du Wutun Si.
C'est à pied que je ferai les visites de la journée et je le recommande fortement. Ce ne sont pas seulement des bâtiments que l’on vient voir ici mais respirer une atmosphère, sentir une ambiance et la vallée de Tongren s'y prête fort bien.

Cette longue vallée de la Gu-Chu, verdoyante et fertile, est fort agréable à parcourir pour qui aime les paysages champêtres de haute altitude. Le Wutun-Si est donc tout d'abord un agréable but de promenade. Mais c'est aussi bien plus: un haut lieu de production d'art Tibétain. Ici, le Tanka règne en Maître, œuvres que l'on vous montre avec fierté mais que je n'ai osé photographier. L'architecture également vaut le voyage comme pour les autres temples avoisinants. Ici, les Chörten pullulent et les encorbellements des temples sont impressionnants.

La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-5-v10 La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-6-w10
La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-7-w10 La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-8-w10
Vallée de Tongren, Wutan Si, Chörten et Temples
Un saut de quelques kilomètres me mène au très vieux temple de Gomar-Gompa.
Ses 400 ans et son immense Chörten m'y accueillent avec les moines. Selon mon guide, ils seraient 130 actuellement. Ces deux monastères bien que tout près l'un de l'autre sont en fait fort différents, ce qui confirme l'intérêt de cette vallée. Si le Grand Chörten qui vous accueille au Gomar-Gompa est impressionnant, le reste de ces lieux est plus intime, marqué par ses Lamas qui s'y sont succédé durant 400 ans.

Mais, un temple, c'est aussi et surtout une vie religieuse avec des moines, des moinillons et des milliers de pèlerins. Ici, au Gomar-Gompa, on a conçu pour eux, comme je le verrai à Labrang, un long couloir de moulin à prières, un Kora, que je découvre avec toujours le même étonnement. Pendant que je le parcours, dans un coin, un moinillon me présente avec un grand sourire son livre de prières.

La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-9-g11 La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-10-10
La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-11-10 La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-12-10
Tongren: Gomar-Gompa, le Kora, un petit moinillon. Xiahe, on file la laine
25 septembre: A Xiahe (夏河) (Gansu), le très vaste monastère de Labrang (拉卜楞寺).

Un saut de mouton vous fait passer du Qinghaï au Gansu et du site de Tongren à celui de Xiahe. Et Xiahe, c'est Labrang! Le saut de mouton, je le fais par un bus matinal ce 25 septembre en 3h30 et pour 25 yuans... Les deux sites monastiques se ressemblent: hautes vallées prospères à plus de 2800 m. Notre route saute de l'une à l'autre par un col à 3200 m. Dans chacune d'elles coule une belle rivière de montagne, affluent du fleuve Jaune.

Labrang (拉卜楞寺). est une très grande cité monastique crée par la secte des Bonnets Jaunes en 1709. Mon propos ici n'est pas de vous donner ici plus de détails car ils sont très nombreux et bien présentés dans les guides de voyage comme mon Lonely Planet.
Je suis venu ici pour respirer une atmosphère Tibétaine et je puis vous dire qu'elle y est. Une petite remarque préliminaire: on m'avait dit qu'il était difficile pour un étranger de venir à Labrang; je puis vous dire que j'y suis arrivé sans problème en ce 25 septembre 2009.

L'après-midi je le passe à suivre le Kora bordé de ses moulins et qui ne fait pas moins de 3 km de long! Je ne suis pas le seul, bien que la tradition porte plutôt à en faire le tour au petit matin. On est totalement au Tibet bien que l'on soit très loin de Lhassa.
Les scènes de rue sont là également, telles ces trois Tibétaines occupées patiemment à filer leur laine et qui pour ce faire ont astucieusement pris un poteau électrique comme support. Ni les Kilo-Volts annoncés, ni le petit crachin passager ne les effrayent dans leur besogne!


26 septembre: visite de Labrang (拉卜楞寺).

C'est rare, mais c'est ainsi, je profite d'un circuit organisé (40 yuans) pour visiter l'immense domaine monastique. Là encore mon propos n'est pas de décrire ce circuit qui passe par l'institut de médecine, les différents temples, les salles de prière puis plus loin le Barkhang: les guides le font mieux que moi. Ce qui me fascine, c'est la piété de ce peuple Tibétain en ces différents lieux, que ce soit autour du Kora, du grand Chörten ou des salles de prière. En témoignent les scènes que j'ai pu mémoriser. Et puis, il y a des moments amusants d'échange comme ici ces trois gamins auxquels j'avais offert des cartes postales de Paris où figuraient entre autres Nôtre Dame et le Sacré-Cœur, nos Miao, nos temples à nous. Ils ont vite compris, ile étaient heureux et moi aussi.

La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-13-10 La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-14-11
La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-15-11 La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-16-11
La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-17-10 La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-18-10
Labrang, le monastère, femmes Tibétaines et pèlerins en prière, jeunes Tibétains et cartes postales de Paris
Dimanche 27 juillet: la fin d'une belle aventure; Lanzhou(兰州) puis Xian(西安) (Shaanxi(陕西)

A ceux qui en auront le choix, je conseille de s'attarder dans ce petit coin de culture Tibétaine. Avant d'y venir, je n'en avais pas trop conscience et un autre engagement tout à l'est de la Chine dans le Fujian m'attendait. J'ai donc dû rapidement rejoindre Lanzhou, capitale du Gansu. De Xiahe ce n'est pas dur. Un bus en 5 heures et pour 50 yuans vous y mène par une route confortable, la Nationale 213. J'ai même eu le temps d'aller à Lanzhou jeter un coup d'œil au Fleuve Jaune qui la traverse. On est à 1300m et le Fleuve y est encore bien tumultueux: vraiment impressionnant. Des dragues en extraient en permanence des roches de plusieurs mètres cubes!

La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-19-10 La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu  du Bouddhisme Tibétain 23-20-10
Lanzhou, le Fleuve Jaune, drageuses
A 16h56 un train local express m'emmène à Xian dans le Shaanxi voisin d'où je dois prendre le 29 un avion pour Fuzhou. Me voici débarquant à une heure du matin en Gare de Xian. Serait-ce désert ? Pas du tout, une femme charmante et débrouillarde m'emmène avec son petit véhicule bâché et motorisé à un hôtel de la Chaine Home Inn où je trouve une chambre pour 165 yuans. Je vais encore rêver de cette belle aventure dans le Grand Ouest (épisodes 20 à 23)

Dominique Renaut

A venir: 24 : Au Fujian (福建) octobre 2009. Chez les Hakka (海口) et leurs immenses maisons tribales les Tulou (土楼). Les villes de la côte face à Taïwan. Xiamen (厦门) et Quanzhou (泉州)

Lien :
Voir: La Chine sac au dos (22) Gansu, septembre 2009 la Route de la soie. Episode 3: de Kasghar(喀什市) à Dunhuang (敦煌)
Revenir en haut Aller en bas
 
La Chine sac au dos (23) Aux confins du Gansu (甘肃) et du Qinghaï (青海), un bel aperçu du Bouddhisme Tibétain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr :: Rendez-vous avec la Chine 走进中国 :: La Chine sac au dos - 背包游中国-
Sauter vers: