Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : https://chinefrancophonie.fr

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr


 
AccueilCalendrierRechercherMembresFAQGroupesS'enregistrerConnexionLa Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Ap_bmp10
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez
 

 La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le Mont Emeishan: ascension en janvier 2008

Aller en bas 
AuteurMessage
domrenaut

domrenaut

Messages : 75
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : france, Paris

La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Empty
MessageSujet: La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le Mont Emeishan: ascension en janvier 2008   La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 EmptyJeu 20 Jan 2011 - 0:04

Après l'expédition étudiante au Mont Taishan, je n'avais qu'une idée, c'est de remettre cela. Depuis longtemps, j'avais en tête le Mont Emeishan. Son altitude, sa situation près de Chengdu, lui confèrent un caractère particulier. Le pied est en climat sub-tropical, le sommet à 3099 en climat alpin : tout un programme pour les amateurs de contrastes !

Noël 2007 avec des copains du CAF (Club Alpin) Paris nous réalisons un grand trek au Yunnan, des Gorges du Tigre au Lugu Hu. Je les laisse à Shangerila. De là je rejoins Chengdu en bus via le pays du Khan (Xiangcheng-Litang-Kanding) Un voyage mythique, on en reparlera. Chengdu, c'est la base rêvée pour aller au Mont Emei ; à ne pas manquer.
Ce qui n'était pas prévu, c'est la vague de froid intense qui va s'abattre sur la Chine Centrale en cet hiver 2008. Cette fois-ci, je suis seul.

13 Janvier 2008. A 8 heures du matin, on s'agite fort dans la Gare routière sud de Chengdu. Heureusement l'Emeishan est connu. C'est pour Baoguo qu'il faut un ticket. Départ toutes les demi-heures, j'ai un ticket pour 9 heures. Un trajet de 2h40 et vous voici à Baoguo, à 500 m d'altitude. Attention, là j'ai perdu un peu de temps. Impérativement acheter à la sortie du bus une carte du Mont Emei ; ce n'est pas l’offre qui manque ! Pour ceux qui veulent aller directement au sommet (3099 m) sans se fatiguer, des minibus les emmènent par route à la station de Taizi Ping à 2540 m; là, les plus courageux achèveront la montée à pied. D'autres se laisseront tenter par le « Cable Car » qui les déposera à 3000m.
Pour ceux qui, comme moi, aiment la marche et l'aventure, il faut prendre une navette pour Wuxiangang (10mn) C'est là le bon point de départ. Un droit d'entrée, à l'époque de 50 yuan, et l'aventure commence. De cette porte au sommet, il y a un dénivelé de 2 500 m et ce sont des marches qu'il faut gravir soit de l'ordre de 18 000 marches !
On s'y fait car il y a des paliers et la nature est magnifique. A 12h30 je commence la montée. Il faut aller vite, c’est l'hiver et à 17h30/18h il fait nuit noire. Le début est plaisant, dans les bananiers. Il y a un peu de monde et naturellement des marchands. On vend de tout comme partout en Chine. Et puis il y a les temples qui se succèdent et il y a l'encens, les bougies ! Une petite vieille, toute ridée et ratatinée me fait craquer : en avant pour la petite cérémonie encens. Ce sont les femmes qui s'adonnent surtout à cette cérémonie compliquée ; il faut être souple, ce qu'elles sont bien plus que moi !

Le Wannian-Si passé à 1020 m. je me retrouve seul. Des jardiniers interrogés me confirment que l'on peut dormir plus haut. Je continue mais bien vite il faut déchanter. Le sol est de plus en plus glissant. Il a plu sur le sol gelé ; le verglas est là. Sans ce miracle qu'est le sens du commerce chinois, j'aurais dû faire demi-tour. Et oui, au détour du chemin un marchand étale sa collection de crampons et de chaussons neige ! Je choisis des crampons moulés à 50 yuans. Ils tiendront 2 jours, je n'en demande pas plus.

La nuit est tombée quand j'arrive à Huayan. L'altimètre marque 1900 m. Il y a longtemps que je suis seul. Qu'elle est bienvenue cette petite lumière dans la nuit.
Ce sont des paysans qui tiennent une Auberge dont je serai le seul client cette nuit. La cellule est glacée, il doit faire dans les - 10°. Les crampons sont indispensables pour atteindre les toilettes, un grand trou qui surplombe l'abîme. Mais j'ai un toit ! Soirée par ailleurs fort agréable. Je rejoins mes hôtes et c'est autour d'un gros poêle familial que je partage leur dîner.

La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Diner_10 La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Montae11 La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Diner_11
Dîner auberge1 - Montée dans la neige - Dîner auberge2

14 Janvier – Départ de bon matin. Je veux être au sommet pour midi. Ce que j'avais deviné la veille dans la pénombre se révèle dans toute sa splendeur. La neige et la pluie mélangées se sont transformées en cristaux sur les branches des pins que j'ai maintenant rejoints. Je n’ai jamais vu cela de ma vie. C'est féerique avec les reflets du soleil levant. Devant un tel spectacle, on se laisse aller. Attention au réveil ! Pour moi, il est brutal sous la forme d'un énorme animal me barrant le chemin. En fait, je ne m'y attendais pas, c'est un gros singe qui doit faire dans les 90 cm de haut, mais surtout qui est très trapu. Heureusement, il est aussi surpris que moi et disparaît. Ouf !

La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Les_si10 La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Les_si11 La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Golden10
Panneau : Attention aux singes ! Les singes sont là - Panneau au Golden Summit

Deux heures plus tard, changement brutal, j'ai rejoint le premier flot des touristes, ceux qui terminent la montée à pied après que le bus les ait laissé à 2500 m. La forêt s'est clairsemée, par contre les boutiques sont là de nouveau. L'aventure est finie, c'est le grand tourisme Chinois.

La chance, c'est que le sommet est dans un demi brouillard et sous une épaisse couche de neige. Un régal pour nous tous et en particulier pour l'âme chinoise. Cela donne encore plus de charme à l'allée d'éléphants blancs qui mène au temple du Golden Summit. A l'intérieur, c'est très kitsch et pour 100 yuans les moines peuvent vous prédire une longue et belle vie, le tout sur de beaux parchemins.

La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Elapha10 La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Golden11 La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Domi_g10
Au sommet : L'éléphant gardien du temple - Le temple - Domi

A la descente j'emprunte un chemin différent, plus à l'est à partir de Xixiang Pond. Les escaliers sont nettement plus raides. D'une manière générale la descente est plus fatigante que la montée : 18 000 marches, les articulations inférieures peinent. Par contre, ici encore le paysage taillé à la serpe est magnifique. Ce qui l'est moins, c'est ma nuit à 1750 m. au Xiangfeng- Si que j'atteins au crépuscule. Quelle déception après l'accueil si chaleureux de la veille ! Ici, c'est aussi spartiate mais c'est le business qui prévaut : 120 yuans agrémentés d'une réception agressive ! Un dîner de pâtes lugubre, aussi cher qu'il est monacal, couronne le tout! Cela m'est heureusement rarement arrivé.

La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Paleri10 La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Elapha11 La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Descen10
Du sommet à la descente : Les pèlerins - L'allée des éléphants - Un escalier vertigineux

Le mardi 15, il me reste 1200 m à descendre. C'est une promenade mais quand je rejoins les bananiers une dernière surprise m'attend. Un missile atterrit violemment sur mon petit sac à dos. Je plie sous le choc, mais ne romps pas… C'est un petit singe, je dirais dans les 8 Kg, qui s'est laissé tomber d’une branche qui me surplombe de 4 à 5 m; avec l'accélération de la pesanteur, ce n'est pas rien ! Il a été attiré apparemment par l'odeur de mes biscuits. Coquin, il m'a fait sacrément peur.

Je trouve sans peine un bus à Baoguo; à 17 heures c'est de nouveau Chengdu.

Prochain Episode :

Dans le Shanxi avec Wendy : Pingyao puis, autre Mont Bouddhiste : Le Wutai Shan en mai 2008.


Domi

Voir, La Chine sac au dos (6) : Les montagnes Sacrées et Bouddhistes -Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Invité



La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Empty
MessageSujet: Merci de nous faire découvrir la Chine    La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 EmptyDim 30 Jan 2011 - 15:17

Je viens d'arriver sur ce site complètement par hasard, très intéressant.
Merci à Monsieur Domi de nous faire découvrir cette belle Chine sac au dos !

Un ami belge
Jean
Revenir en haut Aller en bas
chinoisPod



Messages : 17
Date d'inscription : 28/08/2011

La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Empty
MessageSujet: Re: La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le Mont Emeishan: ascension en janvier 2008   La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 EmptyLun 24 Oct 2011 - 22:23

Bonjour et merci Domi

merci pour nous avoir conté votre parcours. je vais continuer ce soir à vous lire.
le "trapu" et le "missile" sont des animaux en semi libertés ?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.chinoispod.fr
domrenaut

domrenaut

Messages : 75
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : france, Paris

La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Empty
MessageSujet: 1000 lecteurs sont montés au sommet de l'Emeishan   La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 EmptySam 31 Déc 2011 - 9:04

Bonjour amis lecteurs qui me suivez dans mes randonnées chinoises.

Savez vous que ce 28 décembre l'un d'entre vous a été le 1000 ème lecteur de mes aventures dans l'ascencion de la montagne sacrée Emeishan de cet Episode 7. Merci à lui et à vous tous. C'est un encouragement pour poursuivre la visite de la Chine, aventure ô combien passionnante!

Si j'ai un conseil à vous donner, c'est de choisir l'hiver pour monter au sommet de l'Emeishan. Actuellement il y gèle bien et il y neige. Comme moi vous aurez la chance de trouver un charmant vendeur de crampons là où la glace commence à vous faire patiner. Il vaut mieux le faire en petit groupe car vous serez seul dans cette nature si belle, accompagné par quelques bêtes sauvages. Allez-y et de retour ne manquez pas de nous faire part de vos propres aventures et de vos émotions car vous en aurez de grandes!

Ce bon évènement est pour moi l'occasion de vous souhaiter une bonne année 2012 et puisque le 23 janvier n'est pas loin, une bonne année du Dragon. Xin nian kuai le, long nian kuai le

Domi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Empty
MessageSujet: Re: La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le Mont Emeishan: ascension en janvier 2008   La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le  Mont Emeishan: ascension en janvier 2008 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La Chine sac au dos (7) : Une des Montagnes Bouddhistes. Le Mont Emeishan: ascension en janvier 2008
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr :: Rendez-vous avec la Chine 走进中国 :: La Chine sac au dos - 背包游中国-
Sauter vers: