Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : http://chinefrancophonie.net

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net


 
AccueilCalendrierRechercherMembresFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez | 
 

 Ping Fan, une entrepreneure chinoise en France (Grenoble), cofondatrice de «ÉLÉGASIA»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albert Helly

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 71
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Ping Fan, une entrepreneure chinoise en France (Grenoble), cofondatrice de «ÉLÉGASIA»   Lun 15 Fév 2016 - 21:06

Bonjour, vous êtes chinoise, originaire de la province de Gansu, (capitale Lanzhou), comment êtes-vous arrivée à Grenoble ?

J’ai fait une licence de journalisme à l’université de Lanzhou tout en travaillant dans une entreprise locale pour les relations publiques et la communication. Officiellement il y a la liberté d’expression mais en réalité elle est réduite à cause de la limitation des moyens techniques disponibles. Par ailleurs, pour moi, personne n’est jamais neutre, la subjectivité l’emporte toujours.
Plus je découvrais le monde du travail, plus j’avais envie de changer de métier, de faire ce qui me plaisait.
De nombreux de tâches répétitives, les révisions et suppressions désinvoltes par les éditeurs, les autres contraintes et résistances invisibles rencontrées dans le travail, ces trois mois d'expérience m’ont convaincue de changer de métier, et de passer du journalisme à la communication. En plus, grâce à mon expérience de travail dans l'entreprise, je pensais qu’elle  serait mon métier de prédilection, et que j'avais l'opportunité de réussir dans ce métier-là.

C’est en dernière année de licence que j’ai eu le projet de partir à l’étranger. Après avoir étudié les différents pays j’ai finalement décidé de venir en France, tout d’abord pour la langue française, pour des raisons économiques ensuite (les études y sont moins coûteuses qu’en Angleterre et aux USA), et enfin à cause de mon ex-copain.
Je suis donc venue à Grenoble où, après avoir passé un an au CUEF et un an à l’Alliance française, j’ai été admise à l’Université Stendhal, aujourd’hui « Université Grenoble Alpes », et en 2014 j’ai obtenu mon Master en Communication d’entreprise.

Mais quand et pourquoi avez-vous décidé de vous installer à Grenoble ?

C’est pendant la première année de  Master que j’ai eu le projet d’entreprendre une activité en France ou en Europe. Bien sûr la Chine est ma patrie maternelle mais depuis mes années passées en France, j’ai senti un enrichissement au contact de la culture occidentale, et j’ai pris de la distance avec certaines traditions chinoises. En fait, j'adore la culture chinoise. C'est la raison  principale qui motive mon ambition de présenter les cultures asiatiques, notamment la culture et la langue chinoise, en France. J’en tire l'énergie pour développer mes missions ici. C’est seulement dans ma façon de penser et de vivre personnelles que j’ai pris de la distance avec certaines traditions chinoises.

Ping Fan

Parallèlement je me suis sentie plus forte, plus raisonnable, j’ai l’impression de mieux comprendre le monde dans lequel je vis et les situations internationales.

Comment est né votre projet d’activité actuelle ?

En 2012 j’ai travaillé comme babysiter dans une famille et j’ai eu l’occasion de donner des cours de chinois à domicile. Et l’idée m’est venue de me tourner vers l’enseignement. J’ai débuté avec les enfants et depuis 2013 j’enseigne le chinois comme langue étrangère aux Français, pour le Bac LV1,LV2, LV3, mais aussi pour la préparation au HSK et enfin le chinois des affaires.
Depuis je me suis formée à l’enseignement du chinois Langue Etrangère en France.

Quelles ont les activités de ÉLÉGASIA ?

Elégasia est une SARL que nous avons fondée à 3 associés. C’est un institut de formation linguistique et aussi une interface culturelle entre la France et l’Asie. Depuis trois ans la demande d’apprentissage du chinois est en forte augmentation, à cause du développement de l’économie chinoise et de la place grandissante de la Chine dans le monde.
Pour les cours, nous avons décidé une politique de prix soutenus, un développement de la qualité de l’enseignement, et aussi de lutter contre les préjugés sur la culture chinoise.

C’est pourquoi nous organisons des expositions et des conférences sur la Chine et les cultures asiatiques. Nous proposons aussi des voyages culturels thématiques d’une semaine, que nous mettons actuellement en place, sur le thé et sur la céramique chinoise.
Enfin nous organisons aussi des ateliers manuels destinés à faire découvrir des savoir-faire asiatiques.

Françoise Nguyen et MC Mathieu, artistes peintres, exposés actuellement 15 rue Dr Mazet à Grenoble

Une dernière question : quelles difficultés avez-vous rencontrées pour la création de votre entreprise et quels conseils donneriez-vous aux chinois(e)s qui souhaiteraient créer leur entreprise en France ?

En France il y a beaucoup de limitations et de contraintes à la création d’entreprises à l’égard des étrangers. C’est seulement dans le commerce qu’un étranger peut être gérant d’une entreprise et au surplus, les démarches pour modifier le titre de séjour sont très lentes et comportent parfois des exigences contradictoires. Il ne faut pas minimiser non plus les difficultés causées par les différences d’habitudes culturelles.
 
 Par ailleurs, comme nous travaillons dans le domaine de l'enseignement et la formation, il y a plein de règlementations et d’exigences administratives à connaître. C’est déjà flou pour les Français, alors pour nous, faute de compréhension linguistique ou de connaissance du contexte politique et juridique, tout nous semble incompréhensible.
 
Je conseillerais donc de  connaitre le mieux possible les systèmes et les lois en France ou en Europe et de chercher d’employer toutes les opportunités de coopération avec d'autres organismes.

Lien :
ELEGASIA
MC Mathieu

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Ping Fan, une entrepreneure chinoise en France (Grenoble), cofondatrice de «ÉLÉGASIA»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net :: Présentation et actualités du Forum -论坛介绍 新闻时事及重要活动 :: Entretiens, interviews, portraits francophones-法语界人物&访谈-
Sauter vers: