Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : https://chinefrancophonie.fr

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr


 
AccueilCalendrierRechercherMembresFAQGroupesS'enregistrerConnexionL’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù" Ap_bmp10
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez
 

 L’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù"

Aller en bas 
AuteurMessage
Albert Helly

Albert Helly

Messages : 245
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 73
Localisation : Grenoble

L’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù" Empty
MessageSujet: L’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù"   L’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù" EmptyDim 4 Oct 2015 - 0:38

L’opéra du Sichuan a une longue histoire qui remonte à la dynastie Ming (1368-1644). Puis au début du XXe siècle s’est opérée une synthèse de cinq différentes écoles. Et c’est le présent héritage qui est devenu ce style d’opéra au Sichuan.


Danses, marionnette à tringles, acrobaties, épreuves de force, numéros comiques constituent une partie du spectacle.
Le personnage emblématique de cet opéra est Paerduo (耙耳朵, littéralement « Oreille rateau »), un homme peureux de sa femme autoritaire qui lui tire l'oreille pour le corriger et le met à l’épreuve (il doit passer sous un banc avec une bougie sur le sommet du crâne, etc.). Ce personnage est très caricatural, mais est également représentatif du respect des maris pour leurs épouses dans le Sichuan, et de leur oreille attentive.

L’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù" Chuanj10 L’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù" Chuanj12 L’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù" Danse10
Marionnette et danse

Les Chinois adorent le duo comique, où les acteurs prennent à témoin le public et dialoguent avec lui.  On le retrouve dans d’autres régions de Chine (dans le nord-est, à Shenyang, par exemple), et aussi à la télévision pour le réveillon du Nouvel An chinois.

L’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù" Paerdu10 L’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù" Paerdu11
duo comique

L’autre élément constitutif du chuan ju est le biàn liǎn (变脸), « changement de visage».
Deux personnages costumés s’avancent en scène sur une musique tonitruante. Chacun porte un masque et un costume hauts en couleurs, et, en un clin d’œil, d’un simple geste de la tête, le visage change instantanément de masque. C’est le « bian lian ». L’un après l’autre ils se succèdent sur l’avant-scène et parfois au milieu des spectateurs, pour montrer leur dextérité. Et, au final, une cascade de changements de visage instantanés,  imperceptibles au spectateur jusqu’au masque ultime : le visage même. C’est impressionnant ! Historiquement les masques qui se succèdent sur le visage de l’artiste sont ceux de l’opéra chinois : l’empereur, le général, le traître, le roi singe etc. Aujourd’hui on peut voir Mickey et l’homme araignée !


L’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù" Masque10  L’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù" Masque12

Dans les faits le changement se fait en une fraction de seconde et le même acteur peut aller jusqu'à changer plusieurs dizaines de fois de motif. Ce type de spectacle mêle la gestuelle, la danse et la prestidigitation.
Le secret, même partagé, reste un secret, il se transmettait traditionnellement de père en fils, pas aux filles. L’origine en serait  « La légende du serpent blanc », l’un des opéras du Sichuan les plus populaires. L’histoire d’un serpent divin qui, sauvé de la mort par un enfant, veut devenir un homme avant de redevenir dieu.

Le « chuan ju », très populaire et très prisé des Chinois, est très peu cher (20 yuans, environ 3 €), et en plus, on vous sert un verre de thé !
On peut y assister aussi bien dans des salles privées dans les quartiers touristiques, qu’au Théâtre Provincial du Sichuan à Chengdu, tous les samedis.

Le film «  Le roi des masques » retrace l’histoire d’un vieil acteur de « bian lian » et du jeune garçon qu’il veut initier. Ils vivent sur une barque et se déplacent de ville en ville le long du fleuve.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
L’opéra du Sichuan : 川剧 "chuānjù"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr :: Rendez-vous avec la Chine 走进中国 :: Arts et Lettres 艺术和文学-
Sauter vers: