Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : http://chinefrancophonie.net

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net


 
AccueilCalendrierRechercherMembresFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez | 
 

 Avril 2015 en Chine (3) : augmentation fulgurante du trafic aérien, spiritualité en Chine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albert Helly

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 71
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Avril 2015 en Chine (3) : augmentation fulgurante du trafic aérien, spiritualité en Chine   Mer 15 Juil 2015 - 13:51

Développement fulgurant du trafic aérien, les conséquences de la lutte anticorruption sur le marché immobilier, augmentation de la spiritualité en Chine


Mardi 21 avril 2015

Hier après-midi de l’aéroport de Pudong j’ai pris un vol pour Chengdu. L’aérogare bruissait d’une animation inhabituelle pour moi. Au milieu des cadres encravatés, des élégantes haut perchées, des étudiants décontractés, tous le nez plongé dans leur smartphone, se déplaçaient des groupes de retraités venus de l’intérieur, aux vêtements colorés et mal coupés, au teint hâlé. Ils se hèlent et s’interpellent pour trouver la bonne porte d’embarquement, s’extasient à chaque décollage d’un appareil coloré, blaguent fortement, sortent leurs provisions, font bruyamment la queue aux distributeurs d’eau chaude.

Selon l’administration chinoise, le trafic aérien a fortement augmenté en 3 ans à cause de l’élévation du niveau de vie. Le nombre des voyageurs sur les vols intérieurs et internationaux a atteint 392 millions, soit une hausse de 10,7% en glissement annuel.

D’ailleurs, à l’intention de ces « nouveaux » passagers, des clips vidéos sont diffusés dans les aéroports pour leur dire qu’il ne faut pas fumer en public, bien faire la queue aux guichets et même, quand on va à l’étranger, qu’il ne faut pas crier ni cracher par terre !

Dès 9 heures j’appelle Jia Xu, ancienne étudiante à Grenoble en 2008. Toute contente de me savoir à Chengdu, elle me donne immédiatement rendez-vous pour demain midi, « Je t’invite au restaurant ». Je suis très étonné de cette disponibilité car en 2012, lors de mon passage ici, elle était complètement occupée par son travail dans un cabinet immobilier. Je me rends ensuite  au  Jardin du Peuple, en plein centre, pour assister aux activités sportives matinales des retraités. De là je vais visiter l’église de l’Immaculée Conception, c’est aussi un centre de rencontre et d’étude catholique. Je déjeune dans un petit restaurant du quartier que j’avais fréquenté il y a trois ans.

au jardin du Peuple

Après ma sieste  je visite le temple taoïste Qing Yang Gong, « Le temple des chèvres de bronze ». Il doit son nom à l’apparition de Laozi sous la forme de 2 chèvres. L’une d’elles a une forme bizarre puisque son corps est une combinaison des 12 animaux du zodiaque chinois. Ce sanctuaire est le siège de l’association taoïste du Sichuan, très vivante et dynamique. Cette philosophie se développe fortement comme toutes les croyances actuellement en Chine. Je croise dans les différentes cours de jeunes moines et moniales tout de noir ou de blancs vêtus.

 


Ce temple est très fréquenté. A travers les cours et les temples, je suis trois moines, dont l’un porte sur son dos un sac pesant : ils relèvent chaque tronc qui vomit chaque fois son flot de pièces et de billets. L’une des activités principales des moines est de prédire l’avenir : dans chaque temple un moine assis à sa table, attend les consultants, autant de jeunes que de personnes âgées.
Dans la Chine actuelle croyances et spiritualité sont en net développement, particulièrement chez les jeunes, mais tous les Chinois sont très superstitieux.

En sortant de l’enceinte du temple je ne retrouve pas, assis sur leur pliant, les devins prédisant l’avenir. En effet, ils ont été écartés de la porte d’entrée principale, ils sont relégués sur le côté, loin des regards, certainement pour ne pas concurrencer l’activité des moines.


Mercredi 22 avril

A midi Jia passe me prendre, complètement changée ! Elle m’offre le repas dans le palace de sa société, « The Diaoyutai Boutique », cuisine raffinée et luxueuse, buffet à volonté. Elle m’explique qu’à cause de la lutte contre la corruption, tous les projets immobiliers sont stoppés, elle n’a donc rien à faire, n’a plus de bureau, donc pas d’horaire. Comme son patron apprécie ses qualités de traductrice trilingue, il la garde et la paie malgré tout. Nous sortons pour visiter le quartier « ancien » reconstitué, où se trouve le palace. Les restaurants d’affaires sont déserts à cause de la lutte contre la corruption, me dit-elle.
Je retourne ensuite à mon hôtel pour ma sieste. A 19h j’ai rdv avec Nimane, directeur d’un troupe de hiphop, à Kunming. Après le dîner nous allons rejoindre Jia dans un bar, le Shamroc. J’y retrouve Philippe de B. chez qui j’ai logé en 2012.

Il est pilote de ligne, à « Air Chengdu ». Il gagne beaucoup d’argent car le déficit des pilotes de ligne en Chine est énorme.  La Chine embauche donc de nombreux pilotes étrangers (américains) payés très cher. Peu de pilotes chinois parlent correctement l’anglais, nécessaire pour les vols internationaux, me dit-il.
Le pays a un besoin immédiat de pilotes mais il faut beaucoup de temps pour les former car les compétences réclamées au niveau international sont de plus en plus élevées.
Or, dans le même temps, le trafic de passagers devrait être multiplié par trois en Chine et quatre en Inde, grâce à l'essor de la nouvelle classe moyenne.

Au salon du Bourget, en mai 2015, les trois plus gros acheteurs sont US Airways, China Eastern et China Southern, une compagnie américaine et deux chinoises. Et les commandes d’avions­ se comptent en centaines d’appareils. Airbus s’est mondialisé et a su tirer parti du développement asiatique pour se faire une place, face à son éternel concurrent Boeing.

Le 30 juin, le Premier Ministre Li Keqiang, a signé lors de sa visite en France, l’achat de 75 Airbus A 330 pour un montant de 16 milliards d’euros. Ces appareils sont ceux qui effectuent les dessertes régionales, de ville à ville, un créneau où les compagnies à bas coût se taillent une part de plus en plus importante, en Chine.

Lien :
Avril 2015 en Chine (2) les points communs entre l’Afrique et la Chine, des millions de motos électriques

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Avril 2015 en Chine (3) : augmentation fulgurante du trafic aérien, spiritualité en Chine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net :: Rendez-vous avec la Chine 走进中国 :: Rendez-vous chinois -相约中国-
Sauter vers: