Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : http://chinefrancophonie.net

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net


 
AccueilCalendrierRechercherMembresFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez | 
 

 Français d'Asie du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Lettre au Président de la République à l'occasion de sa visite d'Etat en Chine   Jeu 25 Avr 2013 - 22:44

Chères et Chers compatriotes,

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint, la Lettre que j'ai remise au Président de la République François Hollande ce jeudi matin à sa descente d'avion à l'aéroport de Pékin, à l'occasion de la visite d'Etat de deux jours qu'il vient d'entamer en Chine.

Vous en souhaitant bonne lecture,

Bien cordialement.

Francis NIZET, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger
Elu pour l’Asie du Nord (Chine, Japon, Corée, Taiwan, Hong Kong, Macao et Mongolie)
Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel.


Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Fête de la musique à Pékin le 21 juin   Mer 19 Juin 2013 - 21:32

Chères et Chers Compatriotes de Pékin,

La très dynamique Jeune Chambre Economique des Français de Pékin m'a demandé de vous transmettre le message ci-dessous annonçant la Fête de la Musique ce vendredi 21 juin, premier jour de l'été 2013.


"La Jeune Chambre Economique des Français de Pékin a le plaisir de vous inviter à la seconde édition de La Fête de la Musique à Pékin, le 21 juin prochain !
Cette tradition française aujourd’hui présente sur les 5 continents se traduit par une nuit d’événements musicaux entièrement gratuits et ouverts à tous les musiciens, et tous les styles de musique, du classique au hard rock en passant par le folk !

L’édition 2013 vous prépare une explosion de sons !

Cette année, plus de 35 bars et restaurants principalement concentrés dans les quartiers de Gulou et Sanlitun se prêtent au jeu pour vous proposer des concerts gratuits dès 18h! Plongez dans cet univers artistique hors du commun où musique, rencontres et festivités sont à l’honneur! A pied, en side-car, ou en vélo : la musique s’invite là où vous ne l’attendez pas !

Toutes les infos sont disponibles sur :
http://s3s-main.net/l2/6HPrgPywX1/21623/2517976346.html
https://www.facebook.com/BeijingMusicDay

Attention, une réservation est nécessaire pour assister aux concerts de l’Hôtel G (1), de Capital M (2) et de Projet Pause (3). Contactez-nous vite aux adresses suivantes pour être certains d’obtenir votre place : (1) scarlett@hotel-g.com (2) reservations@capital-m-beijing.com (3) events@luma-lu.com

Volontaires pour apporter les dernières pierres à l’édifice ? Rendez-vous ici : fetedelamusique@jcef-pekin.fr"

Au plaisir de vous y croiser.

Bien à vous

Francis NIZET, Conseiller élu à l'Assemblée des Français de l'Etranger

blog : http://s3s-main.net/l2/6HPrgPywX0/21623/2517976346.html
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: 14 juillet sur TV5/retraités à l'étranger/handicap et AEFE/diplomatie économique et quelques autres dossiers...   Jeu 11 Juil 2013 - 22:53

14 juillet sur TV5/retraités à l'étranger/handicap et AEFE/diplomatie économique et quelques autres dossiers...


Chères et Chers Compatriotes,


En 1879, la IIIe République naissante cherche une date pour servir de support à une fête nationale et républicaine. Sur proposition du député Benjamin Raspail la loi du 6 juillet 1880 est promulguée et précise simplement que « La République adopte le 14 juillet comme jour de fête nationale annuelle » sans indiquer l'année de référence.

Si le 14 juillet 1789, celui de la prise de la Bastille, est jugé par certains parlementaires comme une journée trop sanglante pour être célébrée, la Fête de la Fédération du 14 juillet 1790, elle, permet d'atteindre un consensus comme symbole de l’union fraternelle de toutes les parties de la France et de tous les citoyens français dans la liberté, l’égalité et la fraternité.
Le 14 juillet 1790 aura été en effet un des plus beaux jours de l’histoire de France. Il sera même célébré à l'étranger à Hambourg et à Londres.

Depuis lors, cette célébration populaire et républicaine n'a cessé d'être fêtée avec ferveur par les communautés françaises à l'étranger. Les restrictions sur les budgets de représentation et l'accroissement du nombre de ressortissants ne permet plus, en de nombreux endroits, de convier l'ensemble de la communauté française à une réception à l'Ambassade ou au Consulat, maisons communes des Français de l'Etranger.
Je m'étais élevé en leurs temps sur ces diminutions du budget alloué par le Quai d'Orsay à ces festivités. Je vous joins le courrier (A lire ici) que j'avais envoyé il y a plusieurs années au Ministre des Affaires Etrangères d'alors.

Depuis, les communautés françaises se sont organisées par le biais de leurs associations ou des chambres de commerce pour pallier le manque de moyens publics. La crise nous oblige, il est vrai, à consacrer nos moyens moins importants à d'autres dossiers.

C'est dans cet esprit et sous l'action de la Commission des Affaires Culturelles et de l'Audiovisuel de l'Assemblée des Français de l'Etranger, que la chaîne francophone TV5, que la plupart des Français reçoit à l'étranger, a tenu à être de la fête. Elle retransmettra en effet en direct et intégralement le défilé militaire sur les Champs Elysées et en différé un magazine historique sur la prise de la Bastille ainsi que le concert de musique classique en plein air sur le Champ de Mars qui sera couronné du traditionnel feu d'artifice au pied de la Tour Eiffel. Vous trouverez tous les horaires par région du monde de ces retransmissions ( [url=A lire ici ]A lire ici[/url]). Au passage, et pour les amoureux de la petite reine, vous trouverez par ailleurs les horaires des retransmissions du Tour de France par la même chaîne ([url=A lire ici ]A lire ici[/url]).

Je profite de ce moment privilégié de solidarité républicaine pour vous faire part de mes interventions récentes auprès du gouvernement et des administrations au sujet :

- de la prise en charge des élèves handicapés scolarisés dans le réseau des écoles françaises à l'étranger avec les auxillaires de vie scolaire (AVS) et des dispositions prises par l'AEFE sur ce sujet important. (A lire ici)

- de l'avancée des réformes concernant nos nombreux aînés installés à l'étranger qui éprouvent des difficultés pour toucher leur retraite mais aussi de l'Assurance Vieillesse Volontaire (AVV) qui permet aux Français de l'étranger de compléter leurs années de cotisation. (A lire ici)

Mais parce-que il ne peut y avoir de générosité et de solidarité sans production de richesses et développement économique, vous trouverez par ailleurs mes questions écrites :

- auprès du Ministère des Affaires Etrangères au sujet des modalités pratiques pour les entreprises et nos entrepreneurs à l'étranger pour participer activement au nouveau concept de diplomatie économique et de faire remonter à Paris leurs informations commerciales. (A lire ici)

- et parce-que cette mission profite également aux activités de nos entreprises à l'étranger, on l'oublie trop souvent, j'ai interrogé le Quai d'Orsay sur son projet de supprimer la mission notariale de nos consulats, ce qui serait également fortement dommageable aux particuliers. (A lire ici)

- auprès de la Direction de la Législation Fiscale du Ministère de l'Economie et des Finances sur mes interrogations en ce qui concerne la discrimination fiscale entre les Français établis en Europe et ceux établis hors Europe lors de la revente d'un bien immobilier. (A lire ici)


Je voulais, pour finir et tout naturellement, vous souhaiter, où que vous vous trouviez, une très bonne fête nationale.

Avec toute ma fraternité,

Bien à vous


Francis NIZET, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger
Elu pour l’Asie du Nord (Chine, Japon, Corée, Taiwan, Hong Kong, Macao et Mongolie)
Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel.
Blog : http://s3s-main.net/l2/6I13b1SGT0/21623/2517976346.html
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Nouvelles conditions de séjour en Chine pour les étrangers depuis le 1 juillet 2013 : conseils aux conjoints de couples mixtes franco-chinois   Dim 25 Aoû 2013 - 11:45

Le 1er Juillet 2013, la loi sur les visas de travail pour les étrangers est entrée en vigueur.
Les entreprises ne pourront plus faire travailler un étranger si ce dernier ne possède pas à un visa de travail. Pour les couples franco-chinois, le mieux est donc de régulariser les situations avec la carte verte. Celle-ci est valable pour les conjoints de chinois mais également pour les personnes nées chinoises ayant changé de nationalité.

Les conditions d’obtention de cette carte de résident ont beaucoup changé ces derniers temps, et elle est devenue plus accessible. Elle est valable 10 ans, renouvelable sur simple demande, donne droit à un permis de résidence de même durée et le droit de travailler. Elle supprime la nécessité de renouveler, et donc de payer, chaque année un visa.

Pour l’obtenir il faut déposer un dossier au Gong An Ju (北京公安局出入境)sur le 2ème périphérique nord. Pour l’obtention, la première des conditions pour les conjoints étrangers est d’être marié depuis 5 ans. Et pour tous (conjoint étranger ou né chinois) il ne faut pas avoir quitté le territoire chinois plus de trois mois par an durant les 5 dernières années.

Dans la liste des documents à fournir, il y a l’extrait de casier judiciaire français  à demander à Nantes. Sa traduction doit être certifiée par l’ambassade de Chine en France. Attention, la personne doit, bien évidemment, déclarer n’avoir jamais travaillé s’il était titulaire d’un visa L durant toutes ces années.

D'après une note de l'Association des Familles Franco-Chinoises de Pékin contact : contact@affc-pekin.com

Francis NIZET, Conseiller élu à l'Assemblée des Français de l'Etranger

blog : http://s3s-main.net/l2/6HPrgPywX0/21623/2517976346.html
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Flash spécial : la Carte Vitale pour les français à l'étranger   Lun 16 Sep 2013 - 21:46

Chers et Chères Compatriotes,

Ce message s'adresse à nos aînés, Français retraités résidant à l'étranger. Il est peut-être tout de même aussi utile à tous de le lire jusqu'au bas.

C'est un pas important qui vient d'être franchi, car sur intervention de la commission des affaires sociales de l'Assemblée des Français de l'Etranger lors de sa session de septembre, la Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS)a bien voulu préciser la pratique sur l'attribution de la Carte Vitale à l'étranger à savoir que :

1 -  Tout Français titulaire d'une pension d’un régime de retraite de base dispose de la possibilité d'ouverture de droits aux prestations en nature de l'assurance-maladie en France. En d'autres termes d'être remboursé pour des soins reçus en France.
Pour ouvrir des droits permanents dans ce but, il suffit pour cela de s'adresser à la CPAM compétente pour la gestion du dossier c'est à dire soit la caisse du dernier lieu de résidence habituelle en France, soit la caisse du lieu des soins. Un simple titre de pension suffit pour ouvrir ses droits.

2 - Les retraités résidant à l'étranger peuvent garder leur carte Vitale lorsqu'ils quittent le territoire français avant de s'installer à l'étranger et l'utiliser lors d'un retour pour des soins en France. Pour ceux des retraités qui ne la posséderaient pas et qui voudraient l'utiliser pour se faire soigner en France, en bénéficiant du tiers payant total ou partiel, elle est automatiquement attribuée dès que les droits sont ouverts comme définis au point 1. Là aussi n'hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d'assistance dans vos démarches.

3 - Pour les adhérents de la Caisse des Français de l'Etranger (CFE), actifs ou retraités, la Caisse compétente pour l'ouverture des droits pour la prise en charge de soins en France, est la CPAM d'Indre et Loire, l'envoi de la Carte Vitale étant d'ailleurs alors automatique.

4 - Un accueil téléphonique pour répondre aux questions des retraîtés français à l'étranger sera mis en place par les pouvoirs publics d'ici la fin de l'année 2013. Je ne manquerai pas de vous informer de la mise en place effective de ce standard.

Il est à noter que pour les Français, non retraités à l'étranger, la carte Vitale doit être restituée lorsqu'on quitte le territoire français sauf si on continue de cotiser au régime général de l'assurance maladie par exemple si on est salarié détaché.

Je profite de l'occasion pour préciser que le sujet des certificats de vie, si pesant pour nombre d'entre vous, a été de nouveau abordé lors de la réunion des parlementaires avec la Ministre déléguée aux Français de l'Etranger le 3 septembre dernier. Je continue à suivre de très près ce dossier dont je vous avais envoyé la feuille de route sous forme de question écrite en juillet dernier (Voir Ici).

En espérant avoir contribué à votre information et à vos attentes,
Bien à vous


Francis NIZET, Conseiller élu à l’Assemblée des Français de l’Etranger
Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel.
Blog : http://s3s-main.net/l2/6JfABP1Xv0/21623/2517976346.html
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Flash spécial Chine, Hong Kong et Taiwan : 4 novembre réunion consulaire Grande Chine et autres dossiers   Sam 2 Nov 2013 - 12:39

Chères et Chers Compatriotes de Chine Continentale, de Hong Kong et de Taiwan,

J'assisterai ce lundi 4 novembre, comme chaque automne, à la réunion consulaire qui regroupe, sous l'autorité de Madame l'Ambassadeure de France en Chine, les Consuls Généraux de Pékin, Shanghai, Canton, Wuhan, Shenyang, Chengdu et Hong Kong, le Directeur du Bureau Français à Taipei ainsi que l'ensemble des Chefs de Service de l'Ambassade, le Directeur de la Chambre de Commerce et d'Industrie Franco-Chinoise, le Président des Conseillers du Commerce Extérieur ainsi que le Directeur de l'Administration des Français de l'Etranger au Ministère des Affaires Etrangères, François Saint-Paul, venu spécialement pour l'occasion de Paris pour y rencontrer ses homologues chinois et s'entretenir avec eux des questions consulaires. J'aurai également un entretien privé avec Monsieur Saint Paul lundi en fin d'après-midi.

Il n'est pas meilleure opportunité pour transmettre chaque année à l'administration française, locale et parisienne au plus haut niveau, directement et de vive voix, les questions qui touchent à vos préoccupations de Français résidant en Chine Continentale, Hong Kong et Taiwan.

Je ne manquerai pas d'évoquer au cours de cette réunion l'ensemble des sujets d'ordre général :

- les conditions de séjour et de délivrance des visas en Chine. Durée de rétention des passeports.

- les négociations en vue de la ratification d'une convention sociale bilatérale entre ces deux pays.

- la renégociation de la convention fiscale bilatérale.

- les perspectives de conventionnement par la Caisse des Français de l'Etranger d'hôpitaux locaux pour le tiers payant.

- les avancées pour la reconnaissance et l'échange du permis de conduire français en Chine.

- le dispositif de bourses et d'accompagnement social et professionnel à l'étranger.

- l'application de la réforme de l'administration consulaire et de ses services aux Français de l'étranger.

- Le contexte économique et juridique des affaires.

- L'avancement  des projets immobiliers dans le domaines scolaire et culturel ainsi que de l'offre éducative et bien d'autres sujets encore.

Je suis à votre disposition également pour signaler et transmettre directement à l'administration lors de cette réunion vos questions ou attentes d'ordre individuel. Je m'engage à les restituer en l'état à mes interlocuteurs en tenant par ailleurs au courant mes représentants permanents et leurs collaborateurs dans votre ressort consulaire pour le suivi du dossier. Je vous remercie par avance de m'en faire part avant lundi après-midi.

Vous trouverez par ailleurs ci-joint :

- Une question écrite adressée à l'Agence de l'Enseignement Français à l'Etranger sur la mise en place du nouveau dispositif des bourses scolaires en Asie du Nord après la réforme du système l'an dernier (voir Ici).

- Des questions adressées à l'Agence au sujet du projet immobilier du Lycée Français de Pékin en ce qui concerne le futur nom de l'établissement ainsi que sur les disposition appliquées à l'étranger pour le "1% culturel" (voir Ici et Ici).

- Une intervention auprès de l'AEFE au sujet de la mise en place des très petites sections (TPS) dans le réseau AEFE (scolarisation des enfants français de moins de 3 ans qui est une demande forte des parents). Après quatre ans d'insistance de ma part pour le cas de Pékin, l'AEFE a bien voulu me donner une réponse prometteuse pour leur mise en place dans les établissements scolaires à l'étranger. Information qui m'a été confirmée par Madame l'Inspectrice de l'Education Nationale lors de l'inauguration récente de la nouvelle école française d'Oulan Bator par Monsieur Laurent Fabius (voir Ici).

- Des parents d'élèves de Shanghai m'avaient fait part du processus de préinscription de leurs enfants au Lycée Français de Shanghai, j'ai demandé à l'AEFE de me donner son point de vue sur le système en place (voir Ici).

- Interrogé par des parents de Hong Kong sur cette question, j'avais interrogé le Ministère des Affaires Etrangères sur la prise en charge par un tuteur d'enfants français en cas de disparition soudaine des deux parents (cette situation est évidemment bien sombre mais le cas peut malheureusement se poser). J'ai déjà diffusé la réponse auprès des parents français de Hong Kong. J'ai voulu savoir ce qu'il en était pour les enfants de Français établis en Chine. Cette information mérite, me semble-t-il d'être largement diffusée (voir Ici).

- Je suis également intervenu auprès du Centre de Crise du Quai d'Orsay pour savoir s'il était possible de systématiser au niveau de l'administration consulaire l'appel à dons de sang ou d'organes lorsqu'un compatriote dans la détresse en a cruellement besoin comme ce fut le cas récemment à Shanghai ou à Hong Kong (voir Ici).

- J'étais intervenu lors de la vente de la résidence du Consul Général de Hong Kong; j'ai voulu connaître le bilan financier de de cette opération immobilière et interroger le gouvernement sur la chaîne de décision dans ce genre de transactions qui mettent en jeu le patrimoine de l'Etat et qui sont parfois contestées comme c'est le cas récemment à Tunis ou à Berlin (voir Ici).

- Enfin, j'ai déjà diffusé mes interrogations sur les futurs conventionnements possibles d'établissements hospitaliers à Pékin et Canton et la réponse du Directeur de la CFE et de son Président, mon collègue, le Sénateur Jean-Pierre Cantegrit (voir Ici).

En espérant avoir contribué à votre information,

Je vous souhaite une bonne fin de semaine.

Francis NIZET, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger
Elu pour l’Asie du Nord (Chine, Japon, Corée, Taiwan, Hong Kong, Macao et Mongolie)
Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel.
Blog : http://nizet-afe.typepad.fr
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Lancement du nouveau site internet du dispositif FLAM, français langue maternelle   Dim 1 Déc 2013 - 12:15

Initié en 2001, le dispositif FLAM (Français LAngue Maternelle) a pour objectif de permettre à des enfants français établis à l’étranger de conserver la pratique de leur langue maternelle et le lien avec la culture française dans un contexte extrascolaire d’associations.

Ce dispositif d’appui financier aux associations vise avant tout à aider au montage du projet et à la pérennisation des activités proposées. Plus de 150 associations dans 40 pays ont été subventionnées depuis la mise en place du dispositif.

Site du Flam : http://www.associations-flam.fr

Découvrez notamment en Chine, le Flam Qingdao, c'est Ici
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Flash spécial à l'attention des retraités français résidant à l'étranger   Lun 16 Déc 2013 - 12:33

Chères et Chers Compatriotes retraités à l'étranger,

Je n'ai pu résister, à quelques jours de Noël, à vous faire part de la parution au Journal Officiel du décret 2013.1156 du 13 décembre 2013 relatif au "contrôle de l'existence des titulaires de pensions et d'avantages de vieillesse résidant hors de France".

Dans son article premier celui-ci indique que : "des conventions peuvent être conclues entre les organismes et services de l’Etat et que seul l’organisme ou service de l’Etat ainsi désigné peut demander à l’assuré de fournir, au plus une fois par an, un justificatif d’existence. La décision de maintien ou de suspension du versement de la pension par l’organisme ou le service de l’Etat désigné s’impose aux autres signataires de la convention. L’organisme ou le service de l’Etat désigné informe les autres signataires de la convention des conclusions des contrôles effectués."

En d'autres termes, les retraités Français à l'étranger n'auront plus qu'à justifier de leur existence, une fois l'an et ce pour toutes leurs caisses.

En espérant avoir contribué à votre information et en vous souhaitant de très bonnes fêtes de fin d'année.

Bien à vous.


Francis NIZET, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger.

Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel.
Blog : http://nizet-afe.typepad.fr
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Création de la Caisse de Solidarité des Français de Chine / Mes meilleurs voeux.   Mar 7 Jan 2014 - 11:52

Chères et Chers Compatriotes en Chine,

Il m'est fort agréable de vous souhaiter, à chacun d'entre vous, une très bonne année 2014 en formant le voeu qu'elle réponde à toutes vos attentes et que vous y réalisiez vos désirs les plus chers. Mes pensées vont aussi à ceux qui vivent des moments difficiles, comme la vie sait souvent en réserver, en leur souhaitant courage et en espérant que l'année qui débute soit pour eux celle du réconfort.

Cette année 2014, vous le savez, revêt plus collectivement, pour nous Français de Chine, une importance particulière puisqu'elle marque le cinquantenaire de la reconnaissance de la République Populaire de Chine par la France. Il y aura en effet cinquante ans, le 27 janvier 1964 plus précisément, le gouvernement du Général de Gaulle reconnaissait, par un communiqué d'une grande sobriété, la jeune République Populaire de Chine. La "France éternelle" renouait ainsi avec la "Chine de toujours". J'ai fait pour ma part le chemin de Colombey pendant ces vacances de fin d'année pour y revivre ces grandes heures au mémorial au pied de la Croix de Lorraine.

En un demi siècle, notre communauté a fortement grandi, passant des quelques diplomates qui occupèrent l'ambassade de France à Pékin en 1964 à désormais presque cinquante mille ressortissants qui résident, travaillent, vivent et se marient en Chine.

J'ai pensé que cet anniversaire était la meilleure occasion pour lancer la "Caisse de Solidarité des Français de Chine" qui aura pour vocation d'aider matériellement et moralement nos compatriotes en difficulté. Après sa parution au Journal Officiel du 12 octobre 2013, j'ai attendu de vous faire part de sa création en ce début d'année. Sa Présidente vous en parlera plus longuement le lundi 27 janvier. Je souhaite à cette association longue vie, qu'elle puisse réaliser pleinement sa mission de solidarité auprès des Français de Chine et que nous puissions fêter un jour, le 27 janvier 2064, ou en tout cas nos enfants, ses cinquante bougies ! Le vert de son logo en forme de main tendue stylisée est en tout cas de la couleur de l'espérance.

Les nombreuses commémorations qui sont prévues cette année, que ce soit en Chine ou en France, doivent associer pleinement la société civile que nous formons, c'est à dire cette communauté française qui fait concrètement et charnellement, de par sa présence et son travail, "la France en Chine".

Je profiterai de ce temps fort des relations franco-chinoises pour faire part à nos autorités des attentes de notre communauté. Je remettrai ainsi solennellement le 27 janvier à Madame l'Ambassadeure de France en République Populaire de Chine une lettre faisant le point de vos attentes. Je rencontrerai la Ministre des Français de l'étranger et écrirai par ailleurs au Président de la République quelques jours avant la visite d'Etat à Paris du Président chinois au printemps prochain pour qu'il en fasse part à son homologue.

Voilà pour mes modestes résolutions pour l'année 2014.

En vous rééditant mes voeux les plus chaleureux, je vous souhaite une très bonne année 2014 !

Bien à vous

PS : un dernier point, je l'ai vérifié à Colombey avec émotion, la légendaire DS du Général a déjà pris la route pour Pékin !

Francis NIZET, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger.
Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel.
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Flash spécial en direct de l'aéroport de Pékin samedi 2 h 30 du matin   Sam 25 Jan 2014 - 21:42

Chères et Chers Compatriotes,

A ceux qui dorment déjà les poings fermés et aux autres, encore ou déjà debout, je voulais dire que c'est avec une grande émotion que je viens d'accueillir à l'aéroport de Pékin très tard dans la nuit, en compagnie du Ministre Conseiller à l'Ambassade de France, la délégation de la fondation Charles de Gaulle venue commémorer le cinquantenaire des relations diplomatiques entre la République française et la République populaire de Chine.

Menée par son Président et ancien ministre, Monsieur Jacques Godfrain, accompagné de Bernard de Gaulle, le neveu du Général, la fondation a mis en place un très important programme d'évènements et de commémorations. Vous trouverez en attaché le programme détaillé de ces manifestations sans oublier le site de l'Institut Français www.france-chine50.com .

J'ai pu m'entretenir avec Bernard de Gaulle qui rencontra le Président Mao à l'été 1964, quelques mois après ce sobre mais si audacieux communiqué du 27 janvier fondateur de la relation franco-chinoise. A l'issue de l'entrevue entre les deux hommes, le Président chinois invita son interlocuteur à répéter les termes de leur entretien à son oncle. Les deux Présidents, monstres sacrés de l'histoire, ne se rencontrèrent en effet jamais. On sait que l'homme du 18 juin avait prévu de faire le voyage pour Pékin où l'attendait ardemment son homologue chinois qui avait pour le Général "une considération extrême". "La Chine attend le Général" lui avait transmis l'émissaire chinois reçu à Paris le 20 octobre 1970. Le destin en décida autrement. La Chine attendra à jamais le grand homme qui s'éteignit brusquement quelques semaines plus tard avant d'avoir pu faire le voyage dont il avait rêvé et qu'il avait appelé de ses voeux pour cette "Chine de toujours", pour une de "ces vieilles nations avec de vrais hommes, des hommes fiers". La Chine en deuil mettra alors son drapeau en berne à l'entrée de la Cité Interdite et fera porter deux couronnes fleuries au cimetière de Colombey.

J'ai transmis au Président de la Fondation toute ma gratitude et celle de la communauté française en Chine pour avoir oeuvré sans relâche depuis de nombreux mois pour donner à cet anniversaire tout le panache et la grandeur qui sied à la qualité et à la profondeur de la relation franco-chinoise.

Avec la présence à Pékin depuis jeudi de la délégation accompagnant le Président de l'Assemblée Nationale, il est permis de considérer que le temps des célébrations a véritablement commencé.

Souhaitons une glorieuse et éblouissante réussite à ces manifestations et une longue et belle vie à la relation franco-chinoise qu'honore sans relâche et au quotidien, malgré parfois les incompréhensions et les difficultés mutuelles, la communauté française en Chine. Cet anniversaire, temps fort de la relation entre les deux pays, doit être l'occasion de dépasser ces incompréhensions et de conforter notre présence diplomatique, économique et culturelle dans ce grand pays aussi grand qu'incontournable. Héritier de ces grandes heures où souffla le vent de l'Histoire, chacun de nous s'y emploie à chaque instant, je m'y emploie également modestement et m'y emploierai encore.

Alors qu'à l'occasion de ce cinquantenaire vive la concorde entre nos deux pays et que vive l'amitié entre nos deux peuples dans une relation à chaque jour approfondie !

Je vous souhaite une bonne journée.


Francis NIZET, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger.
Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel.
Blog : http://nizet-afe.typepad.fr
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Lycée Français de Pékin : mon courrier remis à Laurent fabius   Sam 22 Fév 2014 - 14:41

Chères et Chers Compatriotes de Pékin, chers membres de la communauté scolaire,

Retenu en Europe par les événements d'Ukraine, le Ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius attendu ce jeudi en Chine n'est arrivé qu'aujourd'hui à Pékin.

Je vous prie de trouver en attaché le courrier que je lui ai remis au sujet du projet immobilier du Lycée Français International de Pékin, Lycée Charles de Gaulle.

Ce courrier a été également transmis à Madame Hélène Farnaud-Defromont, Directrice de l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger, à Madame Hélène Conway, Ministre Déléguée aux Français de l'Etranger et ancienne collègue et à Monsieur Jacques Godfrain, Président de la Fondation Charles de Gaulle.

En espérant avoir contribué à votre information, je vous souhaite une bonne fin de semaine.

Francis NIZET, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger.

Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel.
Blog : http://nizet-afe.typepad.fr
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Message pour une journée d'hommage aux quatre Français du vol de la Malaysian Airlines   Mar 25 Mar 2014 - 15:15

Mes Chers Compatriotes,

C'est avec une profonde émotion que nous avons appris dans la soirée d'hier le triste dénouement de la disparition de l'avion de la compagnie malaisienne.

Notre communauté est frappée dans cette tragédie puisqu'une maman, une dame d'une qualité rare, sa fille, son fils et une jeune fille, tous trois élèves au Lycée français de Pékin, faisaient partie de ce vol.

Nous savons tous combien les mots sont dérisoires devant un tel coup du sort et une telle fatalité où la vie se montre si cruelle et impitoyable.

Je voulais simplement vous dire que j'ai transmis en votre nom, celui de l'ensemble de la communauté française en Chine, un message d'amitié, de sympathie et de compassion aux parents et aux proches des deux familles pour leur dire que nous sommes tous soudés à leurs côtés dans cette épreuve.

Je vous propose de dédier cette journée d'aujourd'hui au recueillement pour leur rendre hommage ainsi qu'à tous les passagers de ce vol qui transportait aussi nombre de nos amis chinois. Ils resteront à jamais dans nos cœurs.

Merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Président chinois en France : quelques dossiers "Français en Chine"   Jeu 27 Mar 2014 - 17:33

Chères et Chers Compatriotes,

Le Président de la République Populaire de Chine, Monsieur Xi Jinping, a entamé une visite d’Etat de trois jours dans notre beau pays et était l'hôte de l’Elysée ce mercredi. Cette visite qui revêt une importance primordiale pour notre relation bilatérale marque le quatrième temps d’une séquence de rencontres au plus haut niveau.

En avril dernier, François Hollande avait été le premier Président occidental à être reçu par le nouvel homme fort de la Chine; cette visite d’Etat avait été suivie par la visite officielle du Premier Ministre Jean-Marc Ayrault en décembre, puis, le 27 janvier de cette année, par celle du Président de l’Assemblée Nationale Claude Bartolone venu célébrer à Pékin le cinquantenaire de l’établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays accompagné en cela d’une importante délégation de la fondation Charles de Gaulle. Peut-on rêver d’un contexte plus favorable pour l’épanouissement de nos relations mutuelles ?

Lors de sa venue à Pékin, j'avais remis, au bas de l’échelle de coupée, un courrier au Président de la République au nom de la communauté française en Chine. C’est donc tout naturellement que j'ai tenu très récemment à reprendre les divers sujets qui y étaient évoqués et à interroger le gouvernement et l'administration début mars lors de la session plénière de l'Assemblée des Français de l'Etranger à Paris à quelques semaines de la visite du Président chinois, visite qui, d’une certaine façon referme brillamment cette longue séquence de rendez-vous et devrait sans nul doute apporter des avancées concrètes à certains de ces dossiers intéressant de près notre vie en Chine.

Vous trouverez ainsi en attaché les réponses qui m'ont été apportées par le gouvernement au sujet de :

- L'avancement du projet immobilier du Lycée français de Pékin (A lire Ici). La réponse de l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger (AEFE) ne tient pas compte, et pour cause, de l'étape récemment franchie avec la conclusion le 19 mars dernier de la longue opération de conversion foncière du terrain de construction. D'autre part, le Conseil d'Administration de l'AEFE a validé ce mercredi 26 mars l’appellation Lycée Charles de Gaulle donnée à l' établissement scolaire. J'ai pu rencontrer à Paris les membres du cabinet de la Ministre déléguée aux Français de l'Etranger et les responsables de l'AEFE pour évoquer les points abordés dans cette réponse et militer pour une accélération de l'agenda de construction.

- L'avancement des négociations en vue de la signature d'une convention bilatérale de sécurité sociale entre la France et la Chine (A lire Ici). Comme le souligne la réponse, un quatrième round de discussions a eu lieu à Pékin début mars. Des annonces importantes sont attendues à ce sujet durant ces trois jours. Ce dossier est très important pour nos entreprises françaises en Chine mais aussi pour leurs salariés.

- Les conditions d'obtention des visas pour la Chine en particulier depuis Hong Kong. A ce sujet, les conditions de séjour des Français en Chine ont pu être abordées lors de la venue du Directeur des Français de l'Etranger à Pékin il y a deux semaines pour attirer son attention sur le durcissement des conditions d'obtention des visas pour les travailleurs, les stagiaires ou les consultants, sans oublier les retraités et les problèmes plus spécifiques des enfants de familles mixtes franco-chinoises pour entrer et sortir du territoire et les délais rédhibitoires de réquisition du passeport lors du renouvellement d'un visa. A noter que depuis cette année ces sujets font désormais l'objet d'une commission bilatérale entre les deux administrations homologues. (A lire Ici)

- Les activités de l'Agence Française de Développement en Chine et le retour pour nos entreprises. ( Voir Actions de l'AFD en Chine)

Nous suivrons avec beaucoup d'attention ces jours-ci les annonces dans la presse quant aux avancées sur ces questions qui touchent de près notre quotidien en Chine.

En espérant avoir contribué à votre information,

Je vous souhaite une bonne journée.


Francis NIZET, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger.

Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel.
Blog : http://nizet-afe.typepad.fr
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Conférence mardi 13 mai 2014 à 18 h à Pékin : Patrimoine et successions   Dim 11 Mai 2014 - 12:23

Chères et Chers Compatriotes de Pékin,

La gestion de son patrimoine, l'établissement d'une donation, la rédaction d'un testament ou la mise en place d'une succession sont des questions très techniques et complexes qui réclament, le plus souvent, l'intervention de spécialistes que sont les notaires.

Le sujet devient encore plus ardu lorsqu'il se pose dans un contexte d'expatriation et dans le cadre ou non de familles binationales.

L'Association des Familles Franco-Chinoises (AFFC) m'a demandé de vous faire savoir qu'elle organisera le mardi 13 mai à 18 heures à l'Ambassade de France à Pékin une conférence sur ce sujet sous le titre :

"Patrimoine, testaments, donations et successions : comment les gérer, les préparer et y intégrer les modifications apportées par l’expatriation et la formation de familles internationales ?"

C'est ainsi que les experts français que sont :

- Maître Michiel VAN SEGGELEN, Président du Centre sino-français de formation et d’échanges notariaux et juridiques à Shanghai et notaire en charge du dossier "Chine" auprès du Conseil Supérieur du Notariat,

- Maître Bernard MAUGAIN, Notaire, Président de la Caisse de Garantie des notaires,

- Madame Marjorie DEVISME, Docteur en Droit, spécialiste de Droit international privé,

- Maître Denis Pierre SIMON, Notaire, du Mouvement du Jeune Notariat,

exposeront les grands principes sur ces sujets et répondront aux questions de l'assistance lors d’une rencontre organisée conjointement par le Centre sino-français de formation et d’échanges notariaux et juridiques à Shanghai, l’AFFC de Pékin et avec le soutien de l’Ambassade de France.

La conférence est en français et l'entrée gratuite et se tiendra dans l'Auditorium de l'Ambassade de France, 60 Tianze Lu, quartier Liangmaqiao, Chaoyang district.

Il faut s'inscrire auprès de Zhanglin, dearlinr@hotmail.com  (13910292939 ) en indiquant nom, prénom, numéro de téléphone et en mentionnant les questions particulières qu'on souhaite voir abordées.

Cette conférence me semble fort utile. Merci de votre écoute.

Bien à vous

Francis NIZET, Conseiller élu à l’Assemblée des Français de l’Etranger
Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel.
Blog : http://s3s-main.net/l2/6FXFPp9SX0/21623/2517976346.html
S'inscrire à ma newsletter : http://s3s-main.net/l2/6FXFPp9SX1/21623/2517976346.html
Site de l'Assemblée des Français de l'Etranger : www.assemblee-afe.fr


Dernière édition par francis nizet le Jeu 22 Mai 2014 - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Flash spécial : 7 juin, réouverture de l'Institut Français de Pékin   Jeu 22 Mai 2014 - 19:39

Chères et Chers Compatriotes de Pékin,

Je n'ai pu résister à l'envie de vous faire part de la réouverture au public le 7 juin prochain de l'Institut Français dans de magnifiques nouveaux espaces inaugurés ce dimanche par le Ministre des Affaires Etrangères et du Développement International, Monsieur Laurent Fabius.

La communauté française va ainsi pouvoir retrouver en ces lieux, pour la plus grande joie des petits et des grands, son endroit de convivialité, de culture et de loisirs fermé depuis plus d'un an pour cause de travaux.

C'est avec une certaine malice, je ne vous le cache pas mais que voulez-vous on ne se refait pas, que je ne vous ai joint de photos des nouveaux locaux tout simplement pour vous laisser venir les découvrir : vous constaterez par vous-même que notre pays de culture dispose avec ses nouveaux espaces d'une vitrine à la hauteur de ses ambitions en Chine. A noter que le Ministre a également inauguré dans le même batiment les nouveaux locaux de Campus France.


Cette inauguration s'inscrivait dans le cadre du cinquantenaire de l'établissement des relations entre la France et la Chine mais aussi dans celui du dixième anniversaire de la création en 2004 du "Centre Culturel Français" inauguré, pour ceux qui s'en souviennent, par Bernardette Chirac dans le cadre des années croisées, centre culturel qui deviendra à l'issue de la réforme de l'action culturelle extérieure de l'Etat, "l'Institut Français". Le Centre Culturel Français se voulait déjà au moment de sa création un lieu de médiation dédié à la promotion de la culture, de la langue française et des échanges franco-chinois, il fut le premier centre culturel étranger ouvert en Chine.

Le Lycée Charles de Gaulle dont la première pierre sera posée en septembre prochain viendra alors compléter avec l'Institut, le tryptique vertueux de la présence française en Chine avec, pour vaisseau amiral, l'Ambassade de France inaugurée en 2011 par Nicolas Sarkozy.

Pour l'heure, au plaisir de vous croiser peut-être aux détours du rayon des romans de cape et d'épée ou bien à celui des beaux livres de voyages ou bien encore accoudé au zinc de la buvette autour d'un petit noir assorti d'un cannelé  ou peut-être même à l'entracte d'un film d'art et d'essais si ce n'est à feuilleter un magazine en papier glacé à l'Arbre du Voyageur. En tout cas à bientôt à l'Institut Français !

En espérant avoir contribué à votre information,

Je vous souhaite une bonne journée.

PS : l'Assemblée des Français de l'Etranger siège au Conseil d'Administration de l'Institut Français, elle est en partie l'initiatrice de la réforme de l'action culturelle extérieure de l'Etat. A toutes fins utiles, vous trouverez le rapport pour avis au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat qui fait le point sur les instruments de l'action culturelle extérieure de l'Etat. (A lire Ici)

Francis NIZET, Conseiller élu à l’Assemblée des Français de l’Etranger
Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel.
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: A Pékin : hôpital en tiers payant/Centre Médico-Social et autres points   Sam 24 Mai 2014 - 13:30

Chères et Chers Compatriotes de Pékin,

Habitués que nous sommes à recevoir des soins de bon ou très bon niveau en France, la question de leur offre, de leur qualité et de leur coût dans notre pays de résidence est à juste titre une de nos préoccupations majeures. La santé n'est-elle pas la  première de nos richesses ? Je me suis attaché ici à faire un point sur l'avancement du projet de conventionnement d'un hôpital en tiers payant dans la capitale chinoise, sur le fonctionnement et les prestations offertes par le Centre Médico-Social qui a récemment déménagé à l'Ambassade de France et sur quelques autres points, me semble-t-il, intéressants.

1 - Conventionnement d'un hôpital en tiers payant à Pékin :

Les salariés "expatriés" par leurs entreprises à l'étranger ne représentent plus que 17 % du nombre total de salariés français à l'étranger. Si ceux-ci se voient souvent offrir, dans leur "package", une couverture médicale complète dans le pays où ils sont envoyés par leur employeur, les salariés en contrat local ne sont pas toujours en ce domaine dans des situations aussi favorables.

La Caisse des Français de l'Etranger fondée il y a bientôt trente ans par mon collègue à l'AFE, le Sénateur Cantegrit, Sénateur des Français de l'Etranger, peut-être vue comme l'Assurance Sociale des Français de l'étranger, même si le raccourci est un peu rapide. Elle assure une mission de service public et couvre en Asie soixante mille compatriotes. A noter que c'est la seule caisse d'assurance sociale en France qui ne soit pas déficitaire. A noter aussi que les assurances complémentaires avec lesquelles la CFE a signé des accords de partenariats permettent aux adhérents de la CFE d'accéder aux même garanties que les personnes demeurées en France. A noter enfin que la CFE, propose, sous conditions de revenus, une adhésion sous tarif réduit dans le cadre de la "troisième catégorie aidée" qui peut être sollicitée auprès du Comité Consulaire Pour l'Action Sociale (CCPAS) du consulat.

Les conventions que la Caisse a signées avec les établissements de santé hors de France sont d’abord des « accords de tiers payant » qui ont pour objectif d'éviter d’avoir à faire une avance des frais d’hospitalisation. Ainsi en Asie la CFE a déjà signé quatre conventions (à Hanoi, Ho Chi Minh, Bangkok et récemment en 2012 à Shanghai avec le Shanghai East Hospital). Ce faible nombre s'explique par le fait que la démarche de conventionnement n'est pas aisée, il faut trouver des établissement locaux offrant des soins d'un bon rapport qualité-prix mais elle se heurte aussi à des obstacles très techniques comme les différences de facturation entre les deux pays (à l'acte en Chine et au forfait en France).

La CFE avait entrepris en 2010 une première mission de repérage à Pékin qui n'avait pas abouti. Depuis une piste très sérieuse a été trouvée et une procédure d'étude approfondie d'un établissement hospitalier a été lancée en mars dernier. On pourrait espérer un conventionnement en tiers payant dans un proche avenir.  Je suis ce dossier et cette très bonne nouvelle de très près. Ce serait une belle avancée pour la communauté française.

2 - Le Centre Médico-Social à l'Ambassade de France :

Je me suis rendu récemment, et en parfaite santé, au Centre Médico-Social de Pékin qui a déménagé à l'Ambassade de France pour faire le point avec notre médecin français, le Docteur Marc Antoine, sur les services proposés par sa structure fruit d'une coopération franco-allemande réussie et qui, rappelons-le, est l'un des quatre derniers CMS dans le monde avec celui d'Abidjan, Tananarive et Moroni à être géré directement par le poste consulaire.

J'étais intervenu en 2011 pour que le support juridique du poste de médecin soit transformé de VIE en poste d'expatrié pour en faciliter le recrutement et la pérennité. Ce qui est désormais chose faite. je continue à rester vigilant en ces temps de disette budgétaire pour que ce service fort utile à la communauté française soit conservé au programme 151 de la loi de Finances. Vous trouverez en attaché une mini-fiche résumant les horaires (A lire Ici), publics concernés et services proposés par le CMS qui sont plus étendus que ce qu'on soupçonne parfois. J'étais également intervenu voilà quelques mois auprès de la direction de la CFE pour obtenir pour les adhérents de la CFE le tiers payant pour ces consultations ambulatoires. Vous trouverez en attaché ma question écrite et la réponse qui lui a été apportée (A lire Ici.

3 - Etablissements hospitaliers en tiers payant pour les adhérents à la Mutuelle Générale de l'Education Nationale :

La direction d'Inter Mutuelles Assistance a bien voulu répondre à ma question sur la prise en charge d'une urgence médicale à l'étranger (voir réponse en attaché).

4 - Notion de médecin traitant en France pour les Français de l'étranger, couverture dans un pays tiers pour les adhérents à la CFE, prise en charge en France pour les titulaires d'une carte d'invalidité :

Je me suis également intéressé à la notion de médecin traitant en France quand il arrive que l'on consulte un médecin lors de vacances ou d'un retour médical forcé. Vous voudrez bien trouver la réponse que m'a apportée la Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) analysant les différents cas de figure et concluant à la non application de la circulaire en question à l'étranger (A lire Ici). J'ai voulu également savoir auprès de la CFE comment s'effectuait la prise en charge de soins dans un pays tiers autre que la France et le pays de résidence (A lire Ici). Enfin j'ai interrogé le CMAMTS pour savoir si les titulaires à l'étranger d'une pension d'invalidité, non encore retraités, avaient accès comme les pensionnés à la carte Vitale pour la prise en charge de leurs soins en France (A lire Ici).

5 - Accès aux soins en France au premier jour en cas de rapatriement d'urgence :

Même si les situations sont heureusement rares, je me suis interrogé sur les conditions de prise en charge médicale en France lors d'un rapatriement médical d'urgence ou non. Vous trouverez la réponse que m'a faite le Ministère des Affaires Etrangères à ce sujet (A lire Ici).


En espérant avoir contribué à votre information,

Je vous souhaite une bonne journée

Francis NIZET, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger.
Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: 3 ème Fête de la Musique ce samedi 21 juin à Pékin   Sam 21 Juin 2014 - 0:01

Chères et Chers Compatriotes de Pékin,

La Fête de la Musique a été créée en 1982 par le ministère de la Culture qui décide de lancer la première édition le 21 juin, jour du solstice d’été, nuit païenne se référant à l’ancienne tradition des fêtes de la Saint-Jean avec pour mot d'ordre "Faîtes de la Musique, Fête de la Musique".

Elle commencera à "s’exporter" en 1985, à l’occasion de l’Année européenne de la Musique. En moins de quinze ans, elle sera reprise dans plus de cent pays, sur les cinq continents.

A Pékin c'est la très dynamique Jeune Chambre Economique Française de Pékin qui organise demain samedi 21 juin, dans le cadre du cinquantenaire des relations franco-chinoises la troisième Fête de la Musique à Pékin, elle m'a demandé de vous en faire part. A noter que la manifestation est entièrement gratuite y compris les transports en sidecars pour se rendre aux différents points de concerts !

La Fête de la Musique à Pékin s’empare de la scène en plein air de Dos Kolegas !

Après la réussite du parcours artistique de 2013, la Fête de la Musique à Pékin revient le 21 juin 2014 avec de nombreux concerts gratuits dans le quartier de Gulou. La grande nouveauté de cette édition est le rassemblement autour d’un concert en plein air à l’occasion du cinquantenaire des relations franco-chinoises !

La Fête de la Musique à Pékin, une tradition qui se perpétue et l'événement entame désormais sa 3ème édition à Pékin.

Célébrée depuis 2012, elle a vite conquis tous les adeptes de musique de la capitale chinoise avec plus de 6000 et 8000 participants en 2012 et 2013.

Musiciens professionnels, amateurs ou tout simplement passionnés de musique, tous se retrouvent le 21 juin pour profiter des nombreuses représentations musicales gratuites rassemblant différents styles musicaux.

Un jour, deux grands évènements gratuits

Le samedi 21 juin, de 14h à 20h, un concert multiculturel composé de 6 artistes à l’affiche ouvrira les festivités en ce jour dédié à la musique où près de 1000 personnes sont attendues. Le Dos Kolegas, qui a notamment lancé le Festival Sounds of the City à Pékin, accueillera cette fois-ci La Fête de la Musique avec une grande scène à l’extérieur. Parmi les artistes qui joueront figureront des groupes « coup de cœur » de l’équipe organisatrice comme 冬子 Dongzi ou 浮砂 Fusha.

Cet évènement sera suivi par une série de concerts dans 30 lieux disséminés dans le quartier de Gulou.

Vous trouverez en attaché le programme de la manifestation (voir [url=uwebmail.mail.126.com/js6/read/readdata.jsp?sid=WAUTbjDVGiAdeAsKHDVVlGIrhTdmutUA&mid=43:1S2mKxSwEU0vHoK3hwAAsQ&part=3&mode=inline&l=read&action=open_attach]Ici[/url]).

Au plaisir de vous y rencontrer,

En espérant avoir contribué à votre information,

Je vous souhaite une bonne fête de la musique, seul ou en famille !

Francis NIZET, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger.
Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, de l'Enseignement et de l'Audiovisuel

Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Flash spécial : pose de la première pierre du Lycée Français Charles de Gaulle de Pékin   Lun 20 Oct 2014 - 11:28

Chères et Chers Compatriotes,

Pour vous avoir conté régulièrement et depuis de longues années les vicissitudes du projet immobilier du Lycée Français de Pékin, ou les éprouvantes tribulations d'un établissement scolaire en Chine, au risque de vous désespérer et de vous lasser, je n'ai su aujourd'hui résister à l'impérieuse joie et envie de vous faire savoir qu'en cette matinée d'un certain dimanche 19 octobre 2014, notre serpent de mer, aura enfin décidé, de guerre lasse, de déposer sa première écaille sur le sol de Pékin non loin du cinquième périphérique sur la route de l'aéroport.

Le Ministre des Affaires Etrangères et du Développement International Laurent Fabius aux côtés de la Directrice de l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger, de l'Ambassadeur de France en Chine, Maurice Gourdault Montagne, de l'architecte Jacques Ferrier et des autorités chinoises auront en effet su, en ce jour qui fera date, saisir la queue de cet animal mythique proche du dragon européen et le plaquer à terre en posant la première pierre du futur Lycée Charles de Gaulle qui sera, selon les mots du secrétaire général de la mairie de Pékin qui honorait par sa présence la cérémonie, le plus bel établissement international de la capitale.


Créé en 1965 au lendemain du rétablissement historique des relations diplomatiques entre nos deux pays voulue par le Général de Gaulle, dont nous fêtons magistralement cette année le cinquantenaire, l'établissement scolaire, tout d'abord école pour les enfants de diplomates, a vu rapidement ses effectifs croître au point de rendre nécessaire et impérieux l'agrandissement et la relocalisation de ses locaux. Au regard de la qualité de nos relations bilatérales et du magistral succès des commémorations, il était nécessaire et légitime que ce nouvel établissement voie le jour en cette année de cinquantenaire, comme a pu le souligner le Ministre des Affaires Etrangères français.

Ce bel objet de fierté s'étendra ainsi sur quatre hectares dont 19 000 mètres carrés de bâtiments nichés dans un superbe verger représentant 60 % de la superficie totale et pourra accueillir 1500 élèves. Il disposera d'un auditorium de 200 places, d'un stade et d'un gymnase et de vastes espaces spécialisés comme les laboratoires de sciences ou de technologie mais également d'un système centralisé de purification d'air.


Avec notre récente ambassade de France et l'Institut Français réaménagé cette année il vient compléter magnifiquement le triptyque de notre présence institutionnelle en Chine, et ce, à la hauteur de nos ambitions économiques, culturelles et diplomatiques dans ce pays, faisant ainsi de nos élèves "les ambassadeurs extraordinaires de l'amitié franco-chinoise" selon la formule du Ministre.

Je voulais vous faire partager ce bel évènement fruit de l'implication inlassable de toute la communauté française en Chine, des parents d'élèves aux personnels, de l'administration aux élus en passant par les représentants des entreprises et de tous ceux qui n'ont jamais douté du destin particulier et tout aussi extraordinaire de notre pays en Chine.


J'ai choisi de retenir trois photos de la cérémonie en guise d'un autre beau triptyque : de la maquette qui avait fait naître les espoirs récompensés aujourd'hui, à celle du coup de pelle de dimanche devant la première pierre dans l'allégresse bien visible, et pour les plus incrédules, je sais qu'il y en est encore, le premier coup de pelleteuse mécanique dans les entrailles de la terre.

En espérant avoir contribué à votre information,

Je vous souhaite également une bonne journée.

Francis NIZET, Conseiller Consulaire
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Ma permanence au Consulat / conférences sur la fiscalité du patrimoine et la protection du conjoint   Mar 21 Oct 2014 - 20:45

Chères et Chers Compatriotes,

Je tiendrai une permanence ce mercredi 22 octobre de 10 h à 12 h à l'ambassade de France dans une salle non loin des services consulaires. Je serai heureux de faire votre connaissance ou de vous revoir.

A cette occasion, je serai à votre disposition pour évoquer avec vous les nombreuses questions relatives aux Français de l'étranger que sont, entre autres, la fiscalité, la retraite, la protection sociale, l'état civil, l'emploi ou la formation et bien d'autres choses sur des points généraux ou plus personnels.

Les conseils consulaires pour les bourses scolaires, l'aide sociale et l'emploi-formation se tiendront successivement les 4, 5 et 6 novembre 2014, les Conseillers y siègent avec une voix délibérative. Cette permanence peut être aussi l'occasion de me signaler en amont le contexte d'une demande particulière.

Pour ceux qui voudraient me rencontrer demain et ne le peuvent, je suis évidemment disponible pour une entrevue dans les prochains jours, nous trouverons bien un crêneau commun par retour de courriel.

Je profite de l'occasion pour vous signaler la tenue à Pékin de deux conférences fort intéressantes sur la fiscalité des Français de l'étranger et sur la protection du conjoint dans un environnement international :

- "Le patrimoine des Français de l'étranger et son optimisation" : le 22 octobre à 20h au Sheraton Great Wall.
- "La protection du conjoint dans un environnement international" : le 23 octobre à 9h30 au Cappuccino (anciennement Royal Smushi).

L'inscription est obligatoire et doit être prise auprès de brichebe@equance.com

Nous pouvons aussi nous voir en marge de ces conférences auxquelles j'assisterai.

Dans l'attente de cette rencontre,

Je vous souhaite une bonne journée.

Francis NIZET, Conseiller Consulaire.

Blog : http://nizet-afe.typepad.fr
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Flash spécial : nouvelle convention fiscale franco-chinoise, entrée en vigueur le 1 janvier   Sam 29 Nov 2014 - 21:07

Chères et Chers Compatriotes,

Les commémorations du cinquantenaire du rétablissement des relations diplomatiques entre la France et la République Populaire de Chine s'achèveront le 27 janvier prochain. Comme vous le savez, je milite ardemment auprès de nos autorités pour que, par delà les nombreuses manifestations et évènements protocolaires organisés tout au long de cette année, ces moments privilégiés de la relation entre nos deux pays contribuent également à améliorer la situation et le quotidien de l'importante communauté française qui réside et travaille en Chine. Cette obsession me tient ainsi lieu de feuille de route.

J'ai eu à m'en confier dans un courrier adressé à Monsieur Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères et du Développement International, qui m'a fait l'honneur de me répondre et de se dire fort concerné par nos attentes. Vous trouverez copie de sa réponse 1e partie (2e partie)dans laquelle il aborde de nombreux points que je soulève.

L'inauguration du nouveau et magnifique Institut Français en mai et la pose de la première pierre du Lycée Français Charles de Gaulle en octobre derniers sont certes de belles avancées. Mais il reste de nombreuses attentes du côté de la communauté française, attentes que j'ai pu lister dans une lettre adressée à Monsieur l'Ambassadeur de France, nouvellement nommé, dont je vous avais également fait part.

Parmi celles que j'évoquais auprès de lui, j'ai le plaisir de vous annoncer que le Parlement vient de donner jeudi 20 novembre en soirée son accord à l'approbation de la nouvelle convention fiscale bilatérale franco-chinoise qui, dans la mesure où la partie chinoise l'a déjà ratifiée, entrera donc en vigueur en l'état dès le premier janvier 2015.

Elle vient remplacer la précédente convention qui datait du 31 octobre 1984, signée il y a trente ans presque jour pour jour en un temps où Pékin entamait à peine sa libéralisation par la création de ses premières zones économiques spéciales. La convention se devait d'être dépoussiérée.

Signé à Pékin le 26 novembre 2013 à l’occasion de la première séance du dialogue économique et financier de haut niveau franco-chinois, l'accord vise à fournir un nouveau cadre fiscal aux échanges entre la France et la Chine. Il constitue un nouveau socle pour le développement des échanges économiques et contribue à augmenter le potentiel des investissements croisés. Il devrait satisfaire les milieux d'affaires français présents en Chine puisque :

- Le mécanisme ancien du crédit d’impôt forfaitaire, qui conduisait dans certains cas la France à devoir rembourser aux entreprises des montants supérieurs à la retenue à la source payée en Chine est supprimé.

- La retenue à la source opérée sur les dividendes est abaissée de 10 % à 5 %, ce qui permettra aux entreprises françaises détenant des filiales en Chine de faire « remonter » plus facilement leurs bénéfices vers la France.

- Il règle le régime des prêts garantis par la Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur (COFACE).

- Il permet également, c'est son objet premier, d'éviter les doubles impositions.

Les particuliers ne sont pas oubliés non plus. Ce nouvel accord précise par exemple le statut fiscal de certains catégories de travailleurs français en Chine comme les professeurs du lycée français de Pékin, en son article 19, ou celui des jeunes volontaires internationaux en entreprise (VIE), en son article 21, dont la situation fiscale sort enfin de la "zone grise" dans laquelle elle se trouvait jusque lors.

Invité à participer au premier round des négociations bilatérales à Pékin en juin 2008, j'étais intervenu avec énergie sur ces deux derniers points auprès de la Direction de la Législation Fiscale qui menait les discussions avec la partie chinoise. Je vois modestement mes efforts récompensés.

Vous trouverez Ici de ce message le texte de la nouvelle convention fiscale, une étude d'impact, un commentaire article par article de la convention, mes interventions de 2008 et un résumé succint des dispositions générales de la fiscalité chinoise.

Il est temps désormais de faire avancer d'autres dossiers... je ne manquerai pas de revenir vers vous avant le 27 janvier.

En espérant avoir contribué à votre information et dans l'attente,

Je vous souhaite une bonne journée.

Francis NIZET, Conseiller Consulaire.
Blog : http://nizet-afe.typepad.fr
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Reconnaissance et échange du permis de conduire français en Chine   Jeu 16 Avr 2015 - 17:52

Chères et Chers Compatriotes,

Je n'ai pas manqué depuis plusieurs années de vous tenir au courant de mes actions en faveur de la reconnaissance et l'échange du permis de conduire français en Chine, mesure qui simplifierait la vie au quotidien de nombreux ressortissants français résidant, travaillant ou étudiant dans ce pays.

J'ai ainsi posé depuis 2010, année de la relance véritable des négociations à ce sujet, nombre de questions écrites au gouvernement et interpellé les Ministres des Affaires Etrangères successifs, Messieurs Alain Juppé et Laurent Fabius. Vous trouverez en pièces jointes une partie de ces interventions et les réponses circonstanciées qui m'avaient été apportées alors.

Je vous avais fait également part en son temps des espoirs qu'inspirait l'arrêté du 12 janvier 2012 fixant les conditions de reconnaissance et d'échange des permis de conduire délivrés par les Etats n'appartenant ni à l'Union Européenne, ni à l'Espace Economique Européen. Depuis, malgré les assurances qui m'avaient été données, le dossier ne progresse pas assez vite.

Certes dans le cas du projet d'échange du permis (le permis français est alors consigné par les autorités locales et le conducteur reçoit un permis chinois sans avoir à passer d'examen), et comme dans tous les cas d'accords ou de conventions bilatérales, la complexité législative et réglementaire, les contextes juridiques des deux pays (en France par exemple ce sujet s'inscrit sous la double tutelle du Ministère des Affaires Etrangères et du Ministère de l'Intérieur après avoir été sous la tutelle du Ministère des Transports !), mais aussi les contraintes des négociations diplomatiques et des conventions internationales, le souci tout à fait légitime de lutter contre la fraude documentaire, de préserver le respect des exigences en matière de sécurité routière, de résoudre la question technique de l'authentification des titres présentés et la consignation des documents rendent ces négociations longues et délicates.


Il faut tout de même retenir :

- que des accords d'échange du permis de conduire existent déjà entre la France et Hong Kong ainsi qu'entre la France et  Macao depuis le 31 décembre 1999 ainsi qu'avec Taiwan.
- que la France a signé des accords d'échange du permis de conduire avec plus d'une centaine de pays.
- qu'il existe un accord d'échange de permis de conduire entre la Belgique et la République Populaire de Chine depuis le 12 octobre 1994.  
L'objectif n'est donc pas inatteignable.

J'ai eu pour souci de profiter du contexte très favorable des commémorations du cinquantenaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la République française et la République Populaire de Chine pour faire avancer nombre de dossiers et pour plaider la cause des Français de Chine auprès des autorités françaises. Le dossier de l'échange du permis de conduire français faisait partie des doléances de la communauté française en Chine. Il se doit désormais d'aboutir.

Mais avant même de parvenir à la signature d'un accord d'échange, il est à noter que notre pays accorde de façon unilatérale et sans réciprocité la reconnaissance des permis de conduire des étudiants chinois pendant toute la durée de leurs études ainsi que ceux des touristes chinois pendant leur séjour et des résidents chinois pendant un an et ce, dans le cadre de la Convention de Vienne du 8 novembre 1968 sur la circulation routière (chapitre IV, article 41-2-a). C'est à dire que ces catégories peuvent conduire en France avec leur permis de conduire national sans avoir à l'échanger ou à passer d'examen. La République Populaire de Chine est, elle aussi, signataire de cette Convention depuis le 19 décembre 1969, mais elle n'applique pas le principe de reconnaissance réciproque du permis de conduire étranger.

Cette application unilatérale et sans réciprocité par la France de la Convention de Vienne n'est pas acceptable. Avant même l'aboutissement et la signature d'un accord d'échange des permis de conduire entre nos deux pays, notre administration se doit donc de réclamer à nos amis chinois la juste contrepartie des faveurs accordées à leurs ressortissants en France par la simple mise en application de la convention multilatérale existante dont la République Populaire de Chine est signataire et obtenir la reconnaissance limitée dans le temps du permis français. Ce serait un premier pas vers une solution plus aboutie que constituera plus tard l'échange du permis français contre un permis chinois.  

J'ai donc profité de la venue la semaine dernière à Pékin de Monsieur Christophe Bouchard, Directeur des Français de l'Etranger et de l'Administration Consulaire, pour lui adresser un courrier sur ce point particulier. Monsieur Bouchard participait au troisième tour des consultations consulaires sino-françaises en présence de son homologue chinois Monsieur Huang Ping. J'avais pris soin d'évoquer avec lui ce sujet, comme bien d'autres, quelques semaines auparavant en marge de la session de l'Assemblée des Français de l'Etranger au Centre de Conférences Ministériel à Paris.

Invité par ailleurs au vingt cinquième anniversaire de l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger vendredi dernier, j'en ai profité également pour évoquer ce dossier avec le Secrétaire d'Etat chargé du Commerce Extérieur, du Tourisme et des Français de l'Etranger, Monsieur Matthias Fekl, et avec son cabinet. Celui-ci m'a promis d'évoquer ce dossier lors de sa très prochaine venue à Pékin.

Je vous prie de trouver en pièces jointes le courrier que je lui adresse avec ampliation à Monsieur l'Ambassadeur de France en Chine mais aussi aux directions techniques du Ministère des affaires étrangères et du Ministère de l'Intérieur.

Je reprends les points que je viens de vous exposer en insistant particulièrement sur la nécessité d'une reconnaissance rapide du permis de conduire français en Chine dans un premier temps et dans un second la signature d'un accord bilatéral d'échange. L'attente des Français de Chine sur ce dossier n'a que trop duré.

Je ne manquerai pas de revenir vers vous pour vous tenir au courant des avancées sur ce dossier.
En espérant avoir contribué à votre information,
Je vous souhaite une bonne journée.

Francis NIZET, Conseiller Consulaire.
Blog : http://nizet-afe.typepad.fr

Liens :
Question écrite
Lettre Ministre FEKL
Question écrite 3
Question écrite 4
Question écrite 2
Revenir en haut Aller en bas
francis nizet

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Chine, Pékin

MessageSujet: Flash spécial : duplicata du permis de conduire à l'étranger   Ven 25 Mar 2016 - 23:14

Chères et Chers Compatriotes,

J'avais adressé en septembre 2012 une question écrite au Ministre de l'Intérieur pour attirer son attention sur la situation ubuesque, le mot n'est pas trop excessif, dans laquelle se trouve un résident français à l'étranger lorsqu'il perd ou se fait voler son permis de conduire (permis français, international ou local). J'avais, en toute honnêteté, été alerté par le cas d'un de nos compatriotes qui avait eu la mauvaise idée de laver son pantalon à grande eau en y laissant son permis dans une des poches. Autant dire que le document n'avait plus très bonne figure à la sortie du bain...

Dans une telle situation, aucun duplicata du document ne pouvait alors lui être délivré auprès du consulat de son pays de résidence mais surtout, c'est là que la situation devient insensée, si la mésaventure avait lieu dans un pays avec lequel la France n’avait signé aucun accord bilatéral sur la reconnaissance et l’échange des permis de conduire, le malheureux devait repasser les épreuves du permis français à son retour en France pour pouvoir y conduire ! (oui, vous avez bien lu et je ne me suis pas trompé). Vous trouverez Ici , la réponse en forme de confirmation du Ministre de l'Intérieur d'alors, promettant une modification de l'article R.225-2 du Code de la Route pour éviter ces déconvenues.

J'ai le plaisir de vous annoncer la parution ce jeudi au Journal Officiel du décret n° 2016-347 qui modifie comme promis cet article R.225-2 à destination des étudiants, des stagiaires et des ressortissants français exécutant une mission temporaire à l'étranger. Il sera possible à ces catégories, à compter du 1 juillet 2016, d'obtenir un duplicata de leur permis de conduire auprès de leur consulat s'ils ont le bon goût de ne pas l'égarer ou de se le faire voler avant cette date. Pour les autres, la grande majorité des Français de l'étranger résidant hors Espace Economique Européen et dans un pays n'ayant pas signé avec la France d'accord sur la reconnaissance et l'échange du permis de conduire, rien n'est encore résolu. Il faut donc encore conserver son permis de conduire dans un coffre fermé à double tour !

J'en conviens, il s'agit là d'une bien maigre avancée, qui permet tout de même de gagner quelques acres sur le territoire si bien défendu du roi Ubu et d'y ouvrir une brèche pour une résolution globale de ce problème qui n'aurait jamais dû exister. Je tenais tout de même à vous faire part de ce petit pas pour l'homme, qui ne change certes pas la face du monde, bien sombre par ailleurs. On a tendance ces derniers temps, il est vrai, à se raccrocher à la moindre bonne nouvelle aussi ténue soit elle. Je ne manquerai pas de vous tenir informés des avancées prochaines sur ce dossier et de sa complète résolution. Nous y travaillons ardemment.

En espérant avoir contribué à votre information,

Je vous souhaite une bonne journée.

Francis NIZET, Conseiller Consulaire.
Blog : http://nizet-afe.typepad.fr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Français d'Asie du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
Français d'Asie du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net :: Blogs francophones de Chine-法语博客在中国-
Sauter vers: