Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : http://chinefrancophonie.net

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net


 
AccueilCalendrierRechercherMembresFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez | 
 

 Professeure de chinois en France depuis 2 ans, Wang Jane nous confie ses impressions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albert Helly

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 71
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Professeure de chinois en France depuis 2 ans, Wang Jane nous confie ses impressions   Mar 18 Juin 2013 - 14:52

Wang Jane enseigne depuis deux  ans le français à l'Institut Confucius de Grenoble, elle a bien voulu nous faire partager son expérience.

Pourquoi et comment êtes-vous venue enseigner le chinois en France ?
Je viens de la province du Hebei et j'ai suivi une formation d'enseignement du chinois aux étrangers (Master 2), ce que j'ai fait quelque temps puis j'ai été professeure de chinois dans un lycée, en Chine.  Enfin j'ai répondu à une offre de Hanban (le bureau culturel qui gère les instituts Confucius dans le monde) pour venir à Grenoble.
Je voulais partir à l'étranger pour connaître d'autres cultures et j'avais envie de venir en France. J'avais beaucoup lu d'auteurs de la littérature du XVIII° et XIX° siècles français, Rousseau, Balzac, Hugo, Maupassant. J'étais attirée par la culture française et l'image que j'en avais, la peinture, les arts, l'esprit romantique des Français etc.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cet enseignement du chinois aux adultes français ?
En Chine, j'avais déjà enseigné le chinois à des étrangers, coréens, thaïlandais ou américains, mais jamais à des Français. La première difficulté est d'expliquer les choses en français. Les asiatiques n'aiment pas poser des questions, alors que les adultes français aiment beaucoup poser des questions, c'est bien car ils sont plus dynamiques, mais cela demande plus de travail de préparation : il faut anticiper leurs questions, être prêt à répondre, et en français. Les Français ont plus de difficultés que les asiatiques pour apprendre le chinois, ils ont plus de difficultés pour les tons et pour l'écriture, ils posent donc beaucoup plus de questions, même si les étudiants français sont plus timides que les adultes.
Il y a de grandes différences entre les apprenants chinois et français. Les Français préfèrent apprendre en faisant, en étant actifs, ils sont très dynamiques pour les activités pédagogiques. Quand le professeur se contente de parler, ils n'écoutent plus et s'endorment. Les Chinois ont l'habitude d'écouter, ils n'aiment pas poser des questions, ils sont très forts pour apprendre par coeur, ils se souviennent de beaucoup de choses mais ils ont de la peine à pratiquer. Les Français aiment utiliser ce qu'ils apprennent.

Que retenez-vous des ces deux années d'enseignement ?
J'ai découvert la vraie France et les vrais Français, avant je n'avais que des préjugés. Je croyais qu'ils étaient romantiques et qu'ils n'aimaient pas apprendre les langues étrangères. J'ai découvert que s'ils ont décidé de connaître quelque chose, ils travaillent sérieusement, et veulent apprendre. De plus ils aiment beaucoup découvrir la culture traditionnelle mais aussi les habitudes de la vie moderne des Chinois.
J'ai découvert aussi de nouvelles manières d'enseigner, plus efficaces et plus motivantes parce que plus actives.

Quel regard portez-vous aujourd'hui sur la France ?
J'aime la manière de vivre des Français, 
ils ont moins de pression qu'en Chine, ils sont plus calmes, ils ont beaucoup de vacances. Ils ont une meilleure qualité de vie qu'en Chine à cause du système social, la vie est plus agréable, sans souci devant les nécessités de la vie. Les Français ont aussi un environnement très agréable parce qu'ils le protègent.

Quels conseils donneriez-vous à un(e) étudiant(e) chinois(e) qui veut venir étudier en France ?
D'abord bien connaître le français avant de venir. Puis de bien préparer son projet d'études, pour préparer son avenir, et enfin de ne pas rester qu'avec des chinois, de participer à la vie ici, de rencontrer des Français.

Que retenez-vous de votre séjour pour votre vie personnelle ?
J'ai eu beaucoup de temps libre et je me suis sentie ici beaucoup plus libre qu'en Chine, dans ma vie personnelle. En Chine, il faut toujours penser au regard d'autrui, on a peu de vie privée, tout se passe au vu de tous, les Français respectent beaucoup plus la vie privée de chacun. Ici je me suis sentie une femme plus libre.
Je voudrais dire aussi que les Français ont un grand respect des règles de vie en société, pour faire la queue ou dans les transports en commun par exemple. L'ordre social est bien. 
Ils respectent aussi la parole dite, pour donner un rendez-vous par exemple ou pour donner une réponse, oui c'est oui, non c'est non. En Chine on gaspille beaucoup de temps et d'énergie parce qu'on ne dit pas les choses clairement.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Professeure de chinois en France depuis 2 ans, Wang Jane nous confie ses impressions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net :: Présentation et actualités du Forum -论坛介绍 新闻时事及重要活动 :: Entretiens, interviews, portraits francophones-法语界人物&访谈-
Sauter vers: