Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : http://chinefrancophonie.net

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net


 
AccueilCalendrierRechercherMembresFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez | 
 

 Mon journal de voyage en Chine (6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albert Helly

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 71
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Mon journal de voyage en Chine (6)   Sam 14 Juil 2012 - 0:53

Dans ce sixième numéro, un événement exceptionnel : l'ordination de prêtres des minorités, la mythique Shangrila, les marches tibétaines du Yunnan

Lundi 26 mars 2012
Arrivée à Dali (2000M d'altitude) à 7h après une bonne nuit dans le train. Nous rejoignons vite la vieille ville pour assister à un événement exceptionnel, une grande première en Chine : l'ordination par l'évêque de Kunming, représentant de l'église gouvernementale chinoise, de 6 nouveaux prêtes, dont 4 appartenant à des minorités ethniques, un tibétain, un miao et un jingpo (ethnie à cheval sur Chine et Birmanie et persécutée par le gouvernement birman, ils se réfugient actuellement en Chine). Une ambiance très émouvante des gens des minorités pour qui cette ordination représente une reconnaissance impensable il y a quelques années. Nous constatons la grande fierté de tous ces gens considérés habituellement comme inférieurs par les Hans (chinois dominants des plaine du Fleuve Jaune), et leur noblesse des gens des montagnes. Nous assistons avec émotion aux scènes touchantes de l'empressement des fidèles à vouloir être photographiés avec leur prêtre, de leur communauté. Il nous a fallu obtenir des coupe-fil pour entrer, plusieurs dizaines de policiers en civil encadraient la cérémonie, en-dehors de l'église de style chinois. Nous étions seulement 6 européens présents à cet événement unique, dont 5 installés dans la région. Nous avons été nous aussi très photographiés, les gens voulaient être pris avec nous !
Sieste réparatrice après la nuit de train. Un tour dans la ville : remparts et portes du X° (empire Nanzhao puis royaume de Dali (XIV°). C'est une vieille ville assez bien restaurée mais ville branchée et touristique avec beaucoup de monde. Le soir, sur le parvis de l'église, toutes les ethnies présentes se font une joie de nous offrir le spectacle de leurs danses traditionnelles.










Mardi 27/03
Matinée calme à traîner. Départ de Dali à 14h jusqu'à Shangrila la mythique tibétaine, à 3200m d'altitude. Je voyage avec Constatin de Slizewichk, l'auteur de "Les peuples oubliés du Tibet", installé dans le Yunnan depuis de nombreuses années. Il connaît très bien les marches tibétaines du Yunnan et a fait aussi des reportages sur les Mossu, ethnie du lac Lugu. Nous discutons beaucoup, c'est une prise de contact avant l'entretien de demain pour le forum. Il aime bien randonner sur le plateau du Vercors !Arrivée à 22h30. Même dans la nuit, Shangrila est une superbe vieille ville assez authentique. Je loge dans une chambre d'auberge de jeunesse avec Guillaume, c'est la chambre d'Alexis, un autre français qui vit dans la région, il veut créer sa propre entreprise de courtage en thé, pour l'Asie du sud-est.

Mercredi 28/03
Ce matin entretien avec Constantin. Un foisonnement. Puis avec Ting et Damien, Ting très intéressant pour les étudiants qui partent étudier en France, choix de vie au retour en Chine. Bus pour Benzilane. Incident photo à un poste de contrôle militaire. En effet, je passe presque la totalité du trajet mon appareil photo à la main, contre la vitre du bus pour fixer des images des paysages que je découvre. Chaque fois que je suis surpris par un village, une maison, le dessin des champs en terrasses, une vallée encaissée j'essaie de le fixer. Ainsi, dans un village, au franchissement d'un col, nous passons devant un contrôle militaire. Par réflexe, je relève mon appareil et prends en photo le poste militaire. Un soldat, qui regarde le bus, me voit juste à ce moment-là. Il comprend ce que je fais, se met à crier et court derrière le bus pour l'arrêter. Me voilà très ennuyé, et très angoissé des conséquences. Le chauffeur arête le bus, à l'intérieur personne ne bronche, même sans savoir ce qui se passe. Bientôt monte un policier qui parcourt du regard les passagers. Spontanément je me lève et me désigne en montrant mon appareil, toujours dans ma main. Il veut le prendre, je lui fais signe que je descends du bus pour le lui donner. Il redescend, je le suis et m'écarte de quelques pas pour lui tendre l'appareil. Il cherche la photo mais ne sait pas comment faire. Je reprends l'appareil, trouve la photo et lui montre comment la détruire. Ce qu'il fait au moment même où arrive en courant le soldat qui m'avait surpris. En le regardant je lui indique ce que fait le policier, il se calme. Le policier me rend mon appareil me faisant signe que tout est en ordre, sans même me demander mon passeport. Je regagne ma place dans le bus qui reprend la route. Plus tard, rempli de crainte j'appelle Estelle au téléphone pour la prévenir au cas où je ne serai pas à destination, en effet je vois au loin un autre poste de contrôle. Le bus s'y arrête mais nous ne sommes pas contrôlés ! En France non plus, on n'a pas le droit de prendre en photo les forces de l'ordre.
Arrivé chez Estelle vers 17h. Visite de la maison, en restauration, tout est en chantier, installation sommaire, confort rustique.
Coucher tôt.

Liens :

- Mon journal de voyage en Chine (5)
- ordination
- Constantin de Slizewicz
- étudier en France




_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon journal de voyage en Chine (6)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net :: Rendez-vous avec la Chine 走进中国 :: Rendez-vous chinois -相约中国-
Sauter vers: