Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : http://chinefrancophonie.net

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net


 
AccueilCalendrierRechercherMembresFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez | 
 

 Mon journal de voyage en Chine (4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albert Helly

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 71
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Mon journal de voyage en Chine (4)   Sam 30 Juin 2012 - 2:54

Cette semaine dans ce 4e numéro : la conversation quotidienne des oiseaux et un coq d'appartement, une visite guidée improvisée, deux entrepreneurs individuels nîmois

Mercredi 14 mars 2012
Damien, mon fils, m'a demandé où j'habite. J'habite une résidence (bien gardée) de 5 immeubles de 20 étages chacun, à 20 mn à pieds du centre ville, c'est bien pratique. Le marché 市场 du quartier est à 5 mn, plus on s'y enfonce, plus c'est sale, puant , immonde, comme la Tunisie des années 1973, Chine, terre de contrastes !
Ce matin je suis allé, sur les indications d'Estelle, écouter la conversation des oiseaux. C'est un square, à côté de la résidence, où les passionnés d'oiseaux viennent tous les matins, faire converser leurs oiseaux entre eux, sinon ils seraient dépressifs, les cages sont accrochées aux branches d'arbre. Cette "conversation des oiseaux" a lieu tous les jours, dans toutes les villes chinoises. Vidéo et photos, j'en ai profité pour filmer un peu la circulation, mais ce n'est pas encore l'heure de pointe.
Un petit tour au marché pour les courses, nouilles plates, un morceau de filet de porc, le tout pour 17 Yuan, soit 2€, c'est mon repas de midi, avec une orange.
Après ma sieste, une heure de chinois avec Céline. Puis je vais chez le fabriquant de dragons en papier. Il est ouvert et aujourd'hui, il colle le papier de riz sur les armatures ! Dans la salle du club des retraités, sur la scène, une femme chante l'opéra chinois, film et photos.


Dimanche 18/03
Réveillé tôt ce matin. Travaillé un peu, révisé les mots nécessaires pour porter mon pantalon à réparer : poche, boutons. En sortant, au pied de mon immeuble de 20 étages, j'ai vu une grand mère et sa petite fille. Beaucoup de grands parents s'occupent de l'enfant unique, pendant que les deux parents travaillent, souvent d'ailleurs, par mesure d'économie et de facilité, ils habitent tous ensemble. La dame sortait avec son coq dans les bras et l'a posé dans le jardin, le tenant en laisse. C'est un animal domestique au même titre que chat et chien.
Après-midi jardins. C'est dimanche toujours beaucoup de monde, rencontre de nombreux costumes traditionnels des minorités.
De retour à la maison, je travaille l'article de Huo Datong.

Lundi 19/03
Levé tôt pour faire les courses et la tarte aux fraises du centre culturel des retraités. Cuisine et préparation de la visite de la ferme biologique : vocabulaire de l'environnement et de l'agriculture.
Après le repas je vais au centre culturel avec ma tarte aux fraises. L' accueil est très chaleureux, les dames ne boudent pas leur plaisir dont une, celle qui l'a demandé. Les messieurs ne veulent pas goûter. Je me renseigne sur le prix des lanternes, je sais seulement que cela dépend de la taille et de la forme.
Je suis invité le soir par les dames. Bonne soirée mais je rentre la tête pleine d'avoir essayé de tant parler chinois.

Mardi 20/03.
L'une des dames s'est proposée comme guide pour me faire visiter "le temple d'or", sur une colline à 12 km de Kunming. Je la rejoins à 10 h, après avoir acheté 2 galettes pour le pique-nique. Bus, arrivés sur place, elle essaie de me faire rentrer gratuitement comme plus de 60 ans. Mais cela ne marche pas, les gardiens nous rejoignent, lui font des remontrances et disent que c'est seulement pour les chinois, les étrangers doivent payer leur entrée. Je m'en doutais un peu et paie sans discuter. C'est un grand parc, couvert d'une forêt de pins. Comme la montée est rude et que la dame marche comme-ci comme-ça, je paie une voiture électrique pour atteindre le sommet de la colline. J'ai bien fait : la montée est longue. En haut c'est magnifique ! Comme on est au printemps toutes les fleurs éclatent : camélias, rhododendrons, magnolias, bambous, pruniers, glycines, fougères arborescentes géantes…
Pique-nique frugal sur un banc (la dame avait prévu 4 pommes), nous partageons les galettes.
En contre-bas un temple taoïste du XVII °, entouré d'un jardin de méditation. Toute la descente se fait par des escaliers, je suis obligé de donner le bras à ma guide pour la sécuriser, ce qui entraîne des regards surpris des visiteurs chinois !


Retour à la maison. Sieste, puis direction le Irish Pub de Kunming pour un entretien avec les deux patrons français. Ils se sont connus au collège, en 5° et 4°, dans un village des environs de Nîmes. Ils étaient trois copains, plus tard, l'un est venu vivre en Chine. Ils ont vu que les conditions pour créer son entreprise sont bien plus favorables ici qu'en France, les charges sont moins lourdes, les salaires inférieurs et il y a des places à prendre.
Au début, ils envisageaient de créer un studio de danse. Puis, comme leur deuxième maison, à Nîmes, était le pub irlandais, ils ont eu envie de créer la même chose ici. Il n'y avait rien de semblable et c'était une belle aventure de créer quelque chose qui leur correspondait. Sinon, il y a de grandes possibilités depuis que la Chine fait partie de l'OMC. La loi permet la création d'une "Wofe", société à capitaux entièrement étrangers mais surtout, avec la possibilité de changer sur place, en Chine, les profits en n'importe quelle monnaie étrangère et pouvoir les sortir de Chine. Une belle rencontre chaleureuse.


Liens :

Voir Mon journal de voyage en Chine (3)
Irish Pub




_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon journal de voyage en Chine (4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net :: Rendez-vous avec la Chine 走进中国 :: Rendez-vous chinois -相约中国-
Sauter vers: