Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : http://chinefrancophonie.net

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net


 
AccueilCalendrierRechercherMembresFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez | 
 

 Mon journal de voyage en Chine (3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albert Helly

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 71
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Mon journal de voyage en Chine (3)   Sam 23 Juin 2012 - 0:31

Voici le bulletin n°3 de mon journal de voyage, où il est question du marché aux oiseaux, de bourse aux mariages et d'un professeur de français sénégalais.

Samedi 10/03/2012
Je suis régulièrement réveillé à 7h30, comme à Grenoble (organisme réglé comme une horloge).
Je suis allé courir au parc Cui Hu. De nombreux groupes s'activent : Tai Chi, (太极拳),sabre, danse éventail, gym assouplissements, seul ou en groupe, badminton, croquet, toute une activité physique de gens mûrs et âgés, peu de jeunes.
Cet après-midi je vais à pied au centre ville, voir le marché aux oiseaux,( 鸟市场), très impressionnant : que des hommes, passionnés d'oiseaux mais aussi de cages et de tous les accessoires nécessaires. Je vois un autre vannier qui fabrique de petites mangeoires en bambou, un travail très fin et minutieux. J'ai revu le fabriquant de lanternes et de dragons, nous avons rdv lundi après-midi dans son atelier.
Je rentre par le parc, c'est samedi, il y a encore plus d'animation que les autres jours : des groupes donnent leur spectacle !


Dans un coin du parc je traverse la bourse au mariage (婚启事) : des feuilles de format A4 sont accrochées avec des pinces à linge aux fils de fer barbelés des pelouses. Hommes et femmes s'y décrivent et annoncent quel type de personne ils souhaitent rencontrer. Souvent ils ne sont même pas présents car ils travaillent, ce sont leurs parents âgés qui les représentent auprès de la feuille accrochée. Cette bourse aux mariages a lieu dans toutes les villes de Chine, le week-end, celle-ci est moins distinguée que celle de Shanghai, les annonces sont parfois écrites sur des morceaux de papier récupérés, (fond de boîte à chaussures par exemple), les agences matrimoniales sont artisanales, les intermédiaires, des particuliers qui complètent leur salaire. Le mariage, en Chine devient un grave problème de société, pour de multiples raisons, l'absence de retraite décente est l'une des plus dramatiques. On n'hésite pas à se marier à cinquante ou soixante ans, par nécessité, avec souvent, en plus, le parent de l'un des deux à charge, pour l'autre conjoint. Le déséquilibre du nombre des hommes par rapport aux femmes, suite à la politique de l'enfant unique, pose aussi de graves problèmes, on compte en Chine 118 hommes pour 100 femmes. Les deux principales conséquences sont le développement de la prostitution et l’achat de jeunes femmes à l’étranger (Cambodge et Vietnam).

A 18 h au Café français, entretien de Mamadou Abdoulay Ly. C'est un Sénégalais, professeur de français à l'université du Yunnan, ici à Kunming, qui a publié un livre sur "La théâtralité dans les romans de Malraux". Il a été recruté en août 2011, son enseignement ici peut s'expliquer par le développement croissant de la présence chinoise en Afrique. Très intéressant. Une belle journée !

Mardi 13/03
Facebook est bloqué par les ordinateurs de la censure, cela arrive selon les événements, et idem pour les sites de "Le monde et Le Courrier international".
Je maintiens mon emploi du temps quotidien : lever 7h30, petit déjeuner, toilette puis 1h à 1h30 de travail du chinois. Courses au marché, même si je n'ai rien à acheter : je découvre toujours de nouveaux détails de la vie quotidienne des chinois (ceux qui vont au marché), photos. Puis cuisine pour midi et le soir (la soupe de légumes réjouit toute la compagnie, car depuis avant-hier nous sommes 5. L'après midi marche en ville.
J'ai un appareil photo blanc de la taille d'1 paquet de cigarettes, toujours à la main (ce qui explique certaines inclinaisons et certains contre-plongés surprenants). Je prends très rarement le taxi, non seulement par souci d'économie, mais parce que je considère qu'on ne connaît jamais un pays mieux que par les pieds.
Je découvre que beaucoup de personnes pratiquent de petits métiers, récupération de vieux papiers, (废纸接), de bouteilles en plastique, cireur de chaussures, (擦皮鞋), pas mal de gens, des personnes âgées, se faufilent en faisant les poubelles, un certains nombre de SDF, sac sur le dos, souvent jeunes, dorment dans les recoins, sous des cartons. Proportionnellement à la population de la ville, cela me paraît moins que chez nous, mais ici c'est le centre ville, je ne suis pas allé dans les banlieues.


Lien :
Mamadou Li

Voir Mon journal de voyage en Chine (2)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon journal de voyage en Chine (3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site : www.chinefrancophonie.net :: Rendez-vous avec la Chine 走进中国 :: Rendez-vous chinois -相约中国-
Sauter vers: