Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr
chinefrancophonie "中国和法语国家"

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Après six ans de bons et loyaux services, nous travaillons sur une version test de notre nouveau site.

Le Forum Chine et Francophonie actuel est laissé ouvert (dans quelques jours les articles publiés depuis janvier 2010 resteront visibles) mais ne recevra plus de nouveaux membres et aucun article ne sera publié à partir de ce jour.

Pour continuer de faire partie de notre réseau qui se nomme désormais "chinefrancophonie, inscrivez-vous toujours gratuitement sur notre nouveau site : https://chinefrancophonie.fr

A très bientôt
chinefrancophonie
Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr


 
AccueilCalendrierRechercherMembresFAQGroupesS'enregistrerConnexionIle de la Réunion : Entre assimilation culturelle et coopération économique Ap_bmp10
Rejoignez-nous sur notre nouveau site : http://www.chinefrancophonie.net
Inscription nouveau site

Partagez
 

 Ile de la Réunion : Entre assimilation culturelle et coopération économique

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
admin

Messages : 2514
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 49
Localisation : Beijing

Ile de la Réunion : Entre assimilation culturelle et coopération économique Empty
MessageSujet: Ile de la Réunion : Entre assimilation culturelle et coopération économique   Ile de la Réunion : Entre assimilation culturelle et coopération économique EmptyMar 18 Oct 2011 - 15:20

De nombreux Réunionnais d'origine chinoise tentent de se réapproprier leur culture et leurs traditions, mais l'assimilation, si ce n'est l'aliénation culturelle a conduit les nouvelles générations à ne plus pouvoir parler mandarin, ni même hakka. En dépit de cette perte culturelle, les échanges politiques et économiques entre La Réunion et la Chine se sont considérablement accentués, grâce aux associations et à une politique de co-développement.

La déculturation des descendants de Chinois

Live Yu-Sion, sociologue à l'université de La Réunion a expliqué dans un article publié dans la revue « Perspectives chinoises » que « L'assimilation des parts culturelles créole, chinoise et française par les descendants de Chinois pose des problèmes identitaires d'une acuité variable selon les individus de la troisième génération ». Cette assimilation culturelle a conduit de nombreux descendants à ne plus savoir parler mandarin ou hakka, mais également à ne plus se situer dans la société. « On se regarde dans la glace et on se demande : qui suis-je ? » , écrit le sociologue dans le Quotidien de la Réunion, le 3 février 2011, lors de la célébration du nouvel an chinois. Live Yu-Sion explique que les descendants de Chinois vivent au sein d'un paradoxe, car ils se reconnaissent Chinois mais ils ne possèdent ni la langue, ni la culture chinoise. A l'instar de Benoit, 53 ans, interrogé par Le Quotidien de La Réunion: « La culture chinoise, pour moi, ça se limite à Guandi, aux pétards et à la danse du lion devant la boutique pour le Nouvel An ».

Un développement économique grandissant

Face à cette assimilation culturelle, la perte des repères identitaires n'a pas empêché le développement économique des relations entre Pékin et Saint Denis. Depuis 2003, la coopération bilatérale entre La Réunion et la Chine est axée autour de l'éducation, la formation professionnelle et la culture. Cette année a été marquée par la venue de l'ancien ambassadeur Wu JianMin et de la première délégation conduite par Zeng Yan. La Réunion rencontrait pour la première fois un haut responsable chinois, par la suite, de nombreux hauts responsables politiques comme Shi Chunsheng (député de Tianjin), Du Juan (vice-ministre d'état des affaires des minorités ethniques), Bai Guangming (conseiller culturel de l'ambassade de Chine à l'île Maurice), Zhao Shi (vice-ministre de l'administration centrale de la Radio, du Film et de la Télévision) et Jia Qinglin, président de la Conférence consultative politique du peuple chinois ont passé quelques jours à La Réunion pour consolider la coopération bilatérale, jugée par certains encore infime par rapport aux perspectives prévues des années auparavant. Entre 2003 et 2010, de nombreux échanges ont été mis en place, notamment le Consulat général de la République Populaire de Chine, mentionné dans la précédente chronique.

Céline Tabou pour Chine et Francophonie
Revenir en haut Aller en bas
http://chinefrancophonie.forumactif.org
 
Ile de la Réunion : Entre assimilation culturelle et coopération économique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adresse de notre nouveau site :https://chinefrancophonie.fr :: Des pays francophones à la Chine 从法语国家到中国 :: L'Afrique francophone - 非洲法语国家-
Sauter vers: